Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Jeudi 8h30 - 18h
Vendredi 8h30 - 17h

La formation à distance pour lutter contre l’éloignement géographique

02 janvier 2020
Petite enfance

Selon une récente étude de l’IFOP, de nombreux jeunes éprouvent des difficultés économiques à poursuivre des études et formations loin de chez eux. Les centres de formation à distance pourraient bien être la solution moderne à ce problème.

  • Un problème de mobilité ;
  • Le présentiel : un outil efficace mais contraignant ;
  • Regret et mauvaise orientation ; 
  • La formation à distance : le chaînon manquant ? ; 
  • Un rythme adapté à vos besoins.

 

La formation, véritable extension du droit à l’éducation, est une étape pivot dans de nombreuses vies, permettant souvent de propulser un apprenant vers une nouvelle filière professionnelle.

Suivre une formation demande un certain sérieux, un suivi studieux des cours et représente bien souvent les débuts de la rigueur professionnelle. Les formations diplômantes en particulier se concluent par un examen qu’il est important de travailler en détail.

Le fait de devoir se déplacer et de se voir imposer un emploi du temps fixe et chargé sont deux des principales barrières auxquelles beaucoup font face au sortir du Bac.  

Le 20 Novembre dernier, un récent sondage intitulé « JEUNES DES VILLES, JEUNES DES CHAMPS : LA LUTTE DES CLASSES N’EST PAS FINIE » a été publié par l’Institut Français d’Opinion Publique (IFOP). Avec comme objectif initial d’analyser le clivage séparant les jeunes habitant en ville et ceux en province quant au sujet de l’éducation et de la formation. Ce document met en chiffre les difficultés éprouvées par beaucoup à trouver le parcours qui leur correspond ainsi que, bien souvent, à le suivre.

 

Un problème de distance

Si de nombreux points, comme la question de la confiance dans l’avenir ou l’orientation sont abordés dans ce sondage, c’est véritablement ceux qui concernent la géographie qui attirent l’attention. En effet, parmi les 1000 jeunes sondés (entre 17 et 23 ans, répartis dans un échantillon représentatif du territoire français), 52% admettent que l’éloignement par rapport au lieu de résidence de la famille est un facteur qui influe le choix de leurs études.

L’éloignement représente un élément non négligeable à prendre en compte lors du choix d’un parcours universitaire ou d’une formation longue durée. Il semble difficile pour beaucoup de français de justifier ces déplacements ou la location d’un appartement. C’est un élément d’autant plus problématique chez les populations habitant en province, ces dernières étant bien souvent éloignées des organismes prodiguant les formations qu’ils recherchent.

Cela est appuyé par une autre statistique, selon laquelle 48% des foyers estiment qu’ils ne seraient pas en mesure de pouvoir financer un logement en dehors de leur région. Le prix de cette location, s’ajoutant à celui souvent lourd de la formation, représente un fardeau supplémentaire pour les foyers. Encore une fois, les jeunes sont les plus touchés, souvent encore dépendants de leurs parents et n’ayant pas encore énormément épargné.

 

Le présentiel : un outil efficace mais contraignant

Lorsqu’on parle de formation, les esprits tendent à se tourner vers le présentiel. Si cette méthode est tout à fait viable, et propose un suivi par des professeurs ainsi que la présence d’infrastructures, elle présente des désavantages certains. Ces cadres rigides nécessitent une participation régulière des apprenants, les forçant à se déplacer et à consacrer des horaires de journée très peu malléables. Cela rend bien souvent difficile l’exercice d’un travail, qui permettrait d’aider à financer le coût de la formation.

Les conséquences ne sont pas anodines : elles se traduisent par une sévère limitation dans les choix. 31% des sondés expliquent alors avoir déjà abandonné ou renoncé à un certain type d’étude ou à une formation à cause de la distance.

 

La formation à distance : le chaînon manquant ?

Pour ceux à la recherche d’une formation professionnalisante ou certifiante, une solution partielle à ces problèmes peut être trouvée dans un nouveau format s’étant grandement développé au cours de ces dernières années : la formation à distance.

Capable aujourd’hui de prodiguer une qualité d’enseignement très similaire à celle reçue en présentiel, la formation à distance digitalise de nombreux éléments, comme le suivi quotidien du professeur, la correction des devoirs et propose même d’émuler l’entraide entre apprenants comme dans une salle de classe grâce à des forums.

Elle présente tout particulièrement une alternative intéressante pour ces populations géographiquement marginalisées. La notion de distance est alors totalement nullifiée ; il vous est possible d’effectuer toutes les formations proposées depuis n’importe où, tout en économisant le temps et l’argent inhérents aux transports.

 

Un rythme adapté à vos besoins

Les horaires sont souples : en dehors des rendez-vous en ligne avec les professeurs, optionnels mais fortement conseillés, vous n’avez pas d’horaires strictes à respecter. Vous êtes ainsi libre d’avancer à votre rythme, d’accélérer sur le programme si vous vous en sentez capable ou d’organiser votre emploi du temps en le remplissant en fonction de vos besoins.

Il s’agit donc d’un modèle particulièrement utile pour des salariés en recherche d’acquisition de compétences ou souhaitant se reconvertir ; vous n’avez pas à arrêter votre activité pour commencer à vous former.

Si au contraire votre emploi du temps ne demande qu’à être rempli, cela est également possible. Des organismes comme Espace Concours sont par exemple en mesure de prodiguer des conventions de stage et d’apprentissage, ce qui vous permettra de plonger directement dans le milieu professionnel visé tout en augmentant drastiquement vos chances de réussite.

Une seule règle est à retenir ici : savoir gérer son temps. De nombreuses aides sont apportées par les organismes à distance qui ont tout intérêt à vous voir réussir, toutefois une certaine discipline de travail reste nécessaire.

 

Comment se former ?

La formation CAP Petite Enfance

L'équipe pédagogique d'Espace Concours vous propose une préparation à distance complète

Dernières actualités

Semaine Nationale de la Petite Enfance : en route pour l’aventure

22 janvier 2020 Petite enfance
La Semaine Nationale de la Petite Enfance approche, apportant dans son sillon d’autres évènements dédiés à l’éveil des tout petits. Ces activités sont... Lire la suite

Préparez-vous à la session de juin 2020 du CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance avec Espace Concours

20 janvier 2020 Petite enfance
Le CAP Petite Enfance a été remplacé par le CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance (AEPE), dont les premières épreuves se sont tenues en juin 2019. Pour... Lire la suite
Voir toutes les actualités
Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Jeudi 8h30 - 18h
Vendredi 8h30 - 17h