Une formation accessible et tout commence...
Publié le 04/06/2018 -
1 min de lecture

CAP Cuisine : comment devenir cuisinier ?

Partager sur
Découvrez le CAP Cuisine à distance d'Espace Concours.

Obtenir son CAP Cuisine est le chemin le plus rapide pour devenir cuisinier. Après le collège, le lycée ou en reconversion professionnelle, le métier de cuisinier est accessible à tous. N’attendez plus et lancez-vous dans un métier aux nombreux débouchés.

Le métier de cuisinier

Vous vous sentez l’étoffe d’un grand chef ? Vous vous sentez l’âme d’un Paul Bocuse ou d’un Alain Ducasse ? Vous n’avez jamais raté un épisode de Top Chef ou de MasterChef et vous avez envie de vouloir devenir cuisinier. Vous êtes incollables sur les parcours de Thierry Marx et de Philippe Etchebest mais connaissez-vous bien ce métier de cuisinier qui consiste à préparer des entrées, des plats et des desserts servis ensuite à des clients.

Le stress fait partie du métier

 Si ce premier descriptif ne vous apprendra rien du métier de cuisinier, il est impératif avant de se lancer dans une formation en cuisine, de savoir qu’il s’agit d’un métier difficile. Si en tant que clients, nous n’avons qu’à déguster les plats préparés en cuisine, de savourer les mets concoctés par les cuisiniers, être derrière les fourneaux c’est accepter d’être sous pression, de s’exposer aux odeurs et à la chaleur, de rester debout pendant de longues heures, travailler à des heures non conventionnelles. Devenir cuisinier, c’est avoir conscience de cela et être doté d’une bonne condition physique et d’une résistance morale à toute épreuve pour supporter un tel quotidien. Le stress fait en effet partie du métier de cuisinier notamment s’il est amené à exercer son savoir-faire parmi les restaurants, hôtels et palaces les plus prestigieux et renommés. Au quotidien, services après services son objectif demeure inchangé, celui de satisfaire le client, offrir le meilleur à sa clientèle.

Cuisinier : passionné et créatif

Ainsi l’apprenti cuisinier doit être un passionné de gastronomie pour ne pas se laisser abattre à la première déconvenue ou déception. Cette passion seule pourtant ne suffit pas. La créativité fait partie intégrante du métier de cuisinier. Il doit en effet pouvoir également élaborer une carte qui soit le plus à même de séduire les clients, sublimer des plats et en créer. Sans oublier la rigueur indispensable dans le respect des consignes de sécurité et d’hygiène. Mais comme le dit notre professeur-référent à la formation du CAP Cuisine d’Espace Concours, Frédéric Marcotte, « c’est un métier où il est nécessaire de persévérer. Il faut savoir dépasser les premières difficultés ».

Quel est le salaire d’un cuisinier ?

Les salaires vont varier et dépendre de la taille et de la renommée du restaurant mais aussi de la fonction et de l’expérience professionnelle. Le jeune cuisinier commence sa carrière en tant que commis de cuisine, il gagnera entre 1250 et 1900 euros à ses débuts, entre 1500 et 1700 euros pour un cuisinier débutant. Comme l’assure notre professeur-référent au CAP Cuisine, Frédéric Marcotte, les débouchés sont importants dans les métiers de la cuisine.

Des débouchés importants

En tant que jeune cuisinier, vous commencerez en tant que commis de cuisine, vous devrez par la suite pour progresser faire vos preuves et accumuler de l’expérience. Le chef cuisinier peut décider quant à lui de s’installer à son propre compte ou d’exercer en tant que gérant de restaurant. Le cuisinier pourra également évoluer au sein de restaurants de plus grande renommée et de plus grande taille.