Une formation accessible et tout commence...

Préparation concours interne animateur territorial annales 1999

Métier
Préparation concours interne animateur territorial annales 1999

CONCOURS INTERNE D’ANIMATEUR TERRITORIAL

Vendredi 10 décembre 1999

Note à partir d’une étude de cas sur les fonctions d’animation permettant de mesurer la capacité du candidat à analyser une situation et à décider dans son contexte particulier

(Durée : 3 heures – Coefficient 4)

Vous avez été recruté(e) en qualité d’animateur territorial « jeunesse » par une commune de 60 000 habitants, qui fait partie d’une agglomération d’environ 120 000 âmes organisée en communauté de communes depuis peu. Vous êtes intégré(e) au sein d-une direction des affaires scolaires et de la vie sociale, car il n’existe ni structure administrative ni personnel (hormis vous) spécifique à l’animation socioculturelle, tout au plus un service des sports essentiellement composé d’opérateurs territoriaux des activités physiques et sportives. 
Votre principal interlocuteur s’avère être un adjoint au maire, chargé des affaires sociales.
Confrontée à de graves problèmes sociaux dans certains quartiers, la commune a signé il y a 6 ans un contrat de ville au titre duquel plusieurs actions ont été mises en place afin d’atténuer la rupture entre ces quartiers, classés en zone urbaines sensibles, et le reste de la cité. Cette convention arrive à son terme et doit faire l’objet d’un renouvellement éventuel pour 7 ans.
Plusieurs structures de proximités (MJC, centres sociaux, maisons communales de quartier respectif. Cependant il apparaît nettement que ces différentes interventions manquent de cohérence. 
D’autre part, quelques incidents continuent toujours de troubler la vie de ces quartiers, provoqués par des jeunes qui ne fréquentent pas ces structures. Le Maire, voulant mettre un terme à cette situation, décide de rencontrer l’ensemble des partenaires institutionnels concernés. Dans un deuxième temps, il souhaite consulter directement les jeunes des quartiers dits « sensibles » de sa commune.
Confronté à une problématique, à des interlocuteurs et à un type de public dont il cerne mal les préoccupations, il souhaite disposer d’une analyse d’ensemble de la situation et proposer des mesures concrètes en fonction d’un échéancier précis.

A cet effet, il vous demande de rédiger une note (4 à 5 pages maximum) sur la politique en matière de jeunesse de la commune qui fasse notamment apparaître :

– les caractéristiques essentielles du public « jeune »

– une information sur le dispositif « politique de la ville »

– une analyse sur le fonctionnement des structures (services municipaux et associations) concernées

– les principaux aspects d’un projet d’animation pour les jeunes des quartiers

– un projet d’organisation des deux consultations voulues par le Maire.
Vous avez pour consigne d’être le plus objectif possible dans votre mission et de faire preuve d’originalité dans vos propositions.

Recommandations aux candidats :

Cette liste n’est pas une marche à suivre. Le plan est laissé à votre entière discrétion et doit faire apparaître clairement la problématique et le sens de votre raisonnement.

Il est conseillé de lire attentivement le sujet. Il expose une situation à partir d’éléments concrets, mais non exhaustifs. Vous pouvez en cas de besoin émettre des hypothèses afin d’approfondir votre analyse. Vous respecterez la forme administrative dévolue à toute note adressée au Maire.

Préparation Animateur territorial

Dernières actualités