Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Jeudi 08h30 - 18h00
Vendredi 08h30 - 17h00

Témoignages

Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Jeudi 08h30 - 18h00
Vendredi 08h30 - 17h00

Ce sont nos apprenants qui parlent le mieux de nos formations. Découvrez ici ce qu'ils pensent à travers leurs nombreux témoignages. Vous pouvez les retrouver sur notre page Facebook ou sur Avis Vérifiés.

Bonne lecture !

  • Profil

    Alexiane, 27 ans, en formation à distance avec Espace Concours

    22 mai 2017 -
    Beauté
    «Je vis au Mans depuis toujours et j’ai toujours rêvé de devenir coiffeuse. Après quelques expériences professionnelles décevantes dans un autre secteur, j’ai décidé de suivre mon rêve. J’ai contacté Espace Concours pour me préparer en un an au CAP coiffure. J’ai trouvé de belles opportunités pour me former par correspondance. J’ai déjà trouvé un stage pratique dans un salon de coiffure grâce au carnet d’adresse de l’école qui m'a formée par correspondance et si j’ai mon CAP, je pense pouvoir travailler dans ce salon. Je me suis bien entendue avec le patron. Du coup je suis très motivée ! »
  • Profil

    Auriane, titulaire d’un CAP coiffure à Montpellier :

    22 mai 2017 -
    Beauté
    « J’ai suivi une formation à distance pour adultes avant de me lancer dans la coiffure. C’est un milieu particulier, très ouvert en apparence mais difficile d’accès, il faut du temps avant de percer. Ce n’est pas grave, je suis patiente ! Je sais que c’est très concurrentiel et que les grandes enseignes de la coiffure ne font pas de cadeau. Mais un jour j’aurais mon propre salon de coiffure. J’en suis certaine. »
  • Profil

    Emma, 19 ans, en formation à distance avec Espace Concours

    22 mai 2017 -
    Beauté
    «Depuis que je suis toute petite je rêve de devenir coiffeuse. Je pensais suivre la préparation au CAP coiffure en présentiel, il en existe à Caen, mais après avoir travaillé pour la financer j’ai trouvé plus intéressant de suivre une formation au CAP coiffure par correspondance. Je pense que mon argent sera plus utile une fois que j’aurai le CAP coiffure, et avec Espace Concours les tarifs sont vraiment attractifs. »
  • Profil

    Lucile, 33 ans, esthéticienne en région parisienne

    22 mai 2017 -
    Beauté
    « Après mon CAP d’esthéticienne, j’ai obtenu le brevet professionnel Esthétique, cosmétique, parfumerie. C’est une porte ouverte sur de nombreux établissements, en parfumerie, en établissement de cure, ou même dans les grandes surfaces. Avec la bonne formation et plusieurs stages, les opportunités sont importantes autour de Paris. »
  • Profil

    Estelle, 28 ans, formatrice en esthétique

    19 mai 2017 -
    Beauté
    « C’est un but pour toutes les esthéticiennes, d’avoir leur propre centre de soins avec un spa, un hammam, une table chauffante… Oui c’est vraiment un rêve ! Je le vois bien quand je les écoute parler de leurs projets. Je leur dis qu’il faut travailler très dur pour avoir son diplôme. Il faut persévérer, convaincre des professionnels que l’on va être au top. C’est un rêve qui est accessible pour toutes celles qui s’en donnent les moyens, car la principale difficulté n’est pas de réaliser des soins mais de tenir sur la longueur, de fidéliser une clientèle. Il faut que les personnes reviennent chez vous ! Je dis vraiment : accrochez-vous et vous pourrez devenir indépendante ! »

Pages