Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Vendredi 8h30 - 18h

Qu’est-ce que l’obésité infantile ?

08 juin 2018
Petite enfance
Formez-vous avec Espace Concours au CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance (CAP AEPE).

L'obésité infantile est en nette progression dans la plupart des pays développés mais également ceux en voie de développement et, si la tendance actuelle se poursuit, le nombre de nourrissons et de jeunes enfants en surpoids atteindra 70 millions à l’horizon 2025. Une prise de conscience que doit avoir tous les futurs professionnels de la petite enfance qui se préparent à passer les épreuves du nouveau CAP Petite Enfance, le CAP AEPE en juin 2019. Mais comment expliquer cette explosion de l’obésité infantile ?

Un risque important pour la santé

Le surpoids et l’obésité sont définis comme « une accumulation de graisse et qui présente un risque pour la santé ». Il est difficile d’élaborer un indice simple qui permette de mesurer le surpoids et l’obésité chez les enfants car leur organisme subit un certain nombre de changements physiologiques en cours de croissance. Pour savoir si un enfant est en surpoids ou s’il est obèse, il faut se référer aux différentes courbes de croissance présentes dans les carnets de santé. Elles ne sont pas identiques pour les filles et pour les garçons. Les nouveaux carnets de santé de 2018 utilisent de nouvelles courbes de taille et de poids qui ont été établies par l’INSERM et qui se situent au-dessus des précédentes qui dataient de 1979.

Comment dépister l’obésité infantile ?

Pour dépister l’obésité infantile, les pédiatres peuvent calculer le percentile d’un enfant, c’est-à-dire la position d’un enfant par rapport aux autres enfants du même âge et du même sexe. Si l’enfant se situe en deçà du 5ème percentile, il est en sous poids. S’il se trouve entre le 5ème et le 85ème, il a un poids de forme, par contre entre le 85ème et le 95ème, il est en surpoids et au-delà, on parle d’obésité infantile. Lorsqu’un enfant se situe au 45ème percentile, cela veut dire que sur 100 enfants du même âge et du même sexe, 44 enfants auront un poids inférieur et 55 auront un poids supérieur.

Les causes de l’obésité infantile et ses conséquences

Il est très rare que l’obésité infantile soit d’origine génétique ou médicale. Ces facteurs ne représentent que 2 %. Si l’obésité infantile n’est pas prise en charge avant l’âge de 8 ans, le jeune enfant a 75 % de chance d’être obèse à l’âge adulte.

L’obésité infantile est majoritairement due à une alimentation inadaptée à l’âge et aux besoins de l’enfant. Pour lutter contre cette pathologie, il faudrait commencer par lui donner une alimentation saine et variée. Le sel et le sucre devront être limités sinon ils peuvent inciter l’enfant à préférer que les aliments salés ou sucrés.

De bonnes habitudes alimentaires et la pratique d’un sport

Chez l’enfant, il n’y a pas de régime mais, plutôt une prise en charge qui passe par l’éducation des bonnes habitudes alimentaires et la pratique d’un sport.  Contrairement à l’adulte, l’enfant ne doit pas perdre de poids. Sa silhouette s’affinera au fil de sa croissance et par conséquent sa masse graisseuse diminuera.

Des études ont démontré que le manque de sommeil chez l’enfant pouvait avoir une incidence sur le risque de surpoids et d’obésité. En effet, l’organisme de ces enfants produit moins d’hormones régulant l’appétit, fabriquées pendant le sommeil.

L’influence de la télévision et des tablettes, le grignotage qui va de paire favorisant des apports caloriques non dépensés puisque les enfants sont sédentaires.

Des troubles physiques et psychiques

Les conséquences de l’obésité infantile sur la santé sont identiques à celles de l’obésité chez l’adulte. Ces enfants obèses peuvent développer un diabète, de l’hypertension, des maladies cardiovasculaires et respiratoires (asthme), une dépression, des troubles cognitifs et mentaux ainsi que des troubles de la fertilité à l’âge adulte. Outre tous ces troubles physiques qui ne sont pourtant pas négligeables, il peut y en avoir d’ordre psychologique. En effet, les troubles psychiques s’installent au fur et à mesure que leur obésité est de plus en plus voyante. La pratique du sport devient une souffrance, ils dissimulent leur corps sous des vêtements amples. Ils sont victimes de moqueries, ce qui va dégrader l’image positive que tout enfant doit avoir pour grandir. Alors, les compulsions alimentaires peuvent apparaître et la nourriture devient ainsi une protection contre le monde extérieur si agressif et leur état de santé s’aggrave. Les parents doivent décrypter les signaux d’alarme afin de venir en aide à leur enfant. Mais, si la prise en charge de l’obésité infantile est impossible dans le milieu familial, il sera proposé à l’enfant de s’éloigner de sa famille et de partir dans un centre pour enfants obèses.

L’obésité infantile doit être considérée comme maladie puisqu’elle peut mettre en cause le bien être somatique, psychologique et social de l’enfant. Par prévention, un dépistage peut être effectué chez l’enfant à partir de 2 ans.

Votre CAP AEPE à distance avec Espace Concours

Vous souhaitez travailler dans les métiers de la petite enfance ? Pour cela, formez-vous avec notre organisme de formation, Espace Concours au nouveau CAP Petite Enfance, le CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance (CAP AEPE) par correspondance.

Comment se former ?

La formation CAP Accompagnant éducatif petite enfance (CAP AEPE)

L'équipe pédagogique d'Espace Concours vous propose une préparation à distance complète

Dernières actualités

Récupérez votre DIF sur votre Compte Personnel de Formation avant le 31 décembre 2020 !

29 octobre 2020 Petite enfance
Nombreux sont les actifs qui ne sont pas au courant qu’une certaine somme d’argent est cumulée dans le but d’être utilisée pour réaliser une éventuelle... Lire la suite

L’influence du COVID-19 sur les tendances de manucure

27 octobre 2020 Beauté
Depuis plusieurs mois, les instituts et salons de manucure sont affectés par les mesures sanitaires visant à endiguer la propagation du covid-19. Avec le... Lire la suite
Voir toutes les actualités
Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Vendredi 8h30 - 18h