Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Vendredi 8h30 - 18h
Samedi 9h30 - 12h30

Prothésiste ongulaire : les règles de sécurité à respecter pour les produits et locaux

15 mars 2018
Beauté

Dans le cadre de leur profession, les prothésistes ongulaires utilisent des produits spécifiques et qui peuvent être considérés comme nocifs. Ces expositions continuelles peuvent induire des risques pour leur santé. Il est donc très important de prendre en considération l’utilisation professionnelle de certains produits et de prendre des mesures particulières de protection aussi bien pour la personne que pour les locaux.  Ces règles de sécurité à respecter vont être au cœur de votre formation prothésiste ongulaire.

La santé des professionnelles de la beauté des ongles

Dans les techniques de prothésie ongulaire (résine ou gel), des produits considérés comme nocifs sont utilisés. Il est alors indéniable que des mesures de protection doivent être prises en direction des clientes, mais il convient également d’observer des règles pour les professionnelles de la prothésie ongulaire. En effet, elles sont exposées à divers produits chimiques dont certains peuvent être dangereux pour la santé (le toluène, les méthacrylates, l’acétadéhyde, etc.). Les expositions sont plus élevées lors de la technique de la résine pendant l’application du mélange que pendant le ponçage (poussières de l’ongle) et de la technique du gel.

En 2017, l’ANSES (Agence nationale de la sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) a publié les résultats d’une expertise sur l’évaluation des risques pour la santé des professionnelles de la beauté des ongles. L’analyse a permis d’identifier 700 substances présentes dans la composition des produits utilisés ou dans l’atmosphère de travail, dont 60 parmi elles ont été jugées préoccupantes.

Les pathologies qui ont été diagnostiquées peuvent être imputées à l’exposition des produits dans l’atmosphère de travail. Elles sont principalement des affections cutanées (dermatites allergiques, irritations, brûlures, etc.), des affections des voies respiratoires (asthme, rhinites) ainsi que des céphalées. Les affections respiratoires sont dues à l’utilisation des produits irritants et volatiles dans le façonnage et le ponçage des ongles artificiels et des résines qui y sont appliquées.

En raison des pathologies cutanées et respiratoires que les produits toxiques utilisés peuvent entraîner chez les prothésistes ongulaires, il est nécessaire de surveiller les expositions professionnelles. Pour effectuer leur métier dans le secteur de la prothésie ongulaire, les professionnelles doivent suivre des règles de sécurité dans leurs locaux mais également à un niveau individuel, des règles qu'ils auront vu durant leur formation ongulaire. 

En travaillant dans un salon de prothésie ongulaire, les professionnelles exposent leur organisme à entrer en contact notamment avec des particules fines de poussières. Il est donc vivement recommandé aux prothésistes ongulaires, de se protéger. De plus, pour limiter l’exposition aux méthacrylates, les prothésistes ongulaires devraient favoriser la technique du gel qui est beaucoup moins toxique que celle de la résine.

Les prothésistes ongulaires doivent se protéger 

L’ANSES recommande aux professionnelles de réduire les expositions à des agents chimiques dangereux, à rechercher des produits de substitution. Les fabricants des produits destinés aux soins de l’ongle et à sa décoration devront remplacer les agents chimiques par des produits qui n’altèrent pas la santé comme vous le verrez durant votre formation ongulaire. 

Pour améliorer l’atmosphère, les locaux doivent posséder une ventilation permettant une aération naturelle, même en hiver. Les fenêtres à proximité du poste de travail ou une porte donnant sur l’extérieur peuvent être un moyen d’aérer le local.

Les prothésistes ongulaires pourraient s’équiper de tables aspirantes, d’appareil de ponçage avec une aspiration à la source pour être efficace contre les poussières. Les tables aspirantes devraient être reliées à une cartouche à charbon actif car elles sont très efficaces pour capter les vapeurs de méthacrylates, et pas seulement à un filtre à poussières (80 % des tables sont équipées seulement de filtres). Il est surprenant de constater que très peu de salons soient équipés de tables aspirantes avec une cartouche à charbon, alors que c’est le seul dispositif efficace. Mais, les cartouches doivent être changées régulièrement en fonction de l’utilisation (quelques semaines à quelques mois en fonction de l’utilisation).

  • L’utilisation d’un bouchon poussoir pour le liquide de façonnage réduirait l’évaporation des produits nocifs dans l’atmosphère.
  • L’évacuation fréquente des poubelles.
  • La protection individuelle commence par le port d’un masque. Il permet de ne pas inhaler les poussières engendrées par le limage des faux ongles.
  • Le port des gants serait également souhaitable, même si celui-ci n’est pas adapté au travail minutieux qu’elles pratiquent.
  • Le lavage des mains devrait être fréquent.
  • Le port d’une blouse permettrait de limiter le transport de la poussière.
  • Prendre ses repas hors du lieu de travail.
  • La prothésie ongulaire est une profession en plein essor, de plus en plus de personnes choisissent d’aller dans un salon pour l’embellissement et la décoration de leurs ongles. C’est pourquoi, il est important pour les professionnelles de la beauté des ongles de connaître les règles de sécurité afin qu’elles exercent leur profession dans de bonnes conditions.

Formation prothésiste ongulaire d’Espace Concours

Vous souhaitez devenir prothésiste ongulaire ? Si oui, suivez la formation prothésiste ongulaire à distance d’Espace Concours.

Comment se former ?

La formation Prothésiste Ongulaire

L'équipe pédagogique d'Espace Concours vous propose une préparation à distance complète

Dernières actualités

Comment bien attacher bébé dans son siège-auto ?

17 septembre 2020 Petite enfance
Depuis quelques années, la sécurité routière renforce drastiquement ses réglementations. Il faut dire, qu’il n’existait que très peu de règles il y a... Lire la suite
Voir toutes les actualités
Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Vendredi 8h30 - 18h
Samedi 9h30 - 12h30