Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Jeudi 8h30 - 18h; Vendredi 8h30 - 17h

Pourquoi coucher le jeune enfant sur le dos ?

23 novembre 2017
Petite enfance
Pour éviter la mort inattendue du nourrisson (MIN), il faut coucher absolument l'enfant sur le dos, une bonne pratique parmi tant d'autres au coeur du programme du nouveau CAP Petite enfance, le CAP AEPE.

Cette question divise les professionnels de la petite enfance. Or le couchage sur le dos aurait réduit le taux de mort subite de 75 % en dix ans. En France, 400 à 500 enfants décèdent suite à un syndrome de mort inattendue du nourrisson (MIN). Le nouveau CAP Petite enfance, le CAP AEPE insiste sur la prévention, les bonnes pratiques que doivent avoir tous les professionnels de la petite enfance pour éviter tous risques.

Une formation en petite enfance vous apportera les bonnes pratiques

De nombreuses études effectuées depuis 1990 recommandent de coucher le bébé sur le dos afin d’éviter le syndrome de la mort du nourrisson (MIN). Cette mort inattendue du nourrisson arrive par définition brutalement. C’est la grande angoisse de tous les parents et des professionnels de la petite enfance dans les tous premiers de mois de vie du nourrisson. 90 % des cas de mort subite ont lieu avant l’âge de six mois avec un pic autour de trois – quatre mois. Les garçons sont majoritairement concernés et les décès sont plus nombreux en hiver qu’en été. Après six mois, le risque va diminuer mais subsister jusqu’à deux ans. Cette mort subite va survenir durant le sommeil du bébé. Alors en bonne santé, il s’endort et cesse de respirer aboutissant à l’arrêt cardio-respiratoire.

En recourant à la position dorsale, le jeune enfant va avoir son nez et sa bouche dégagés lui permettant de bien respirer. D’ailleurs, il faut veiller en tant que professionnels de la petite enfance d’enlever tout ce qui pourrait l’encombrer, le déranger dans son lit comme les oreillers, le drap couverture ou les multiples doudous. C’est un réflexe quasi automatique que l’on acquiert avec l’une des formations en petite enfance, par exemple avec un CAP Petite enfance ou dès 2019 avec le nouveau CAP Petite enfance, CAP Accompagnant éducatif petite enfance (AEPE).

Coucher le jeune enfant sur le dos évite les risques, des scientifiques le confirment

La question de coucher le bébé sur le dos ou sur le ventre le bébé a divisé les professionnels mais nous savons aujourd’hui qu’un jeune enfant couché sur le ventre va pouvoir ramper et se retrouver très vite en mauvaise posture. Il y a alors un risque de confinement. Un risque accru avec notamment un lit mou. Une nouvelle étude australo-américaine explique de manière scientifique la raison pour laquelle il faut coucher le jeune enfant sur le dos. Une équipe de chercheurs a analysé une section du cerveau de 55 bébés décédés des suites d’une mort inattendue du nourrisson (MIN) et de 21 bébés dont le décès n’a pas été provoqué par ce syndrome. Les premiers présentaient une anomalie du tronc cérébral, une zone du cerveau impliquée dans le contrôle des mouvements du cou et de la tête et la respiration. Si un bébé concerné par cette anomalie manquait d’oxygène pendant son sommeil, son corps pourrait ne pas réagir de manière adéquate. En étant couché sur le ventre, le bébé incapable de relever la tête pour respirer risque de mourir.

Le secteur de la petite enfance, vous êtes curieux des sujets, des questions qui traitent de cet univers, lancez-vous dans une formation en petite enfance et formez-vous avec Espace Concours au nouveau CAP Petite enfance, le CAP AEPE en candidat libre pour passer les épreuves dès juin 2019.

Crédit photo : femme actuelle 

Comment se former ?

La formation CAP Accompagnant éducatif petite enfance (CAP AEPE)

L'équipe pédagogique d'Espace Concours vous propose une préparation à distance complète

Dernières actualités

CAP 2021 : les dates d’examen

11 mai 2021 Petite enfance
Avec la crise sanitaire, de nombreuses organisations ont été perturbées. Le bac, le brevet, le CAP, le BEP et de nombreux diplômes ont vu leurs dates et leur... Lire la suite

Que faire avec mon attestation de fin de formation en beauté ?

20 avril 2021 Beauté
Vous y êtes, vous avez enfin fini votre formation et vous êtes diplômée ! Si vous avez reçu votre attestation de formation en Prothésiste Ongulaire, Beauté... Lire la suite
Voir toutes les actualités
Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Jeudi 8h30 - 18h; Vendredi 8h30 - 17h