Une formation accessible et tout commence...
Publié le 08/08/2018 -
1 min de lecture

Petite enfance : retard et troubles du langage chez les jeunes enfants

Partager sur
Suivez la formation petite enfance d'Espace Concours, le CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance (CAP AEPE) d'Espace Concours.

Le langage fait partie des grandes étapes du développement du tout-petit. Les professionnels (les) de la petite enfance ayant suivi une formation petite enfance ont un rôle à jouer dans le dépistage de certains troubles et donc repérer ceux liés au langage sans pour autant poser un diagnostic. Celui-ci n’est pas de leurs compétences.

Une acquisition progressive du langage par le jeune enfant

Apprendre à parler ! Il n’y a rien de plus naturel pour un enfant. Mais, cet apprentissage peut pourtant poser problème et certains enfants ont des difficultés à s’exprimer correctement et à comprendre les paroles des autres malgré une intelligence normale.

L’acquisition du langage se fait progressivement et dépend du développement anatomique (audition, organes phonatoires, système nerveux central, etc.) ainsi que des facteurs environnementaux (affectif, niveau socio-culturel familial, etc.). Lorsque l’enfant n’arrive pas à communiquer par la parole, il souffre au quotidien et doit fournir des efforts pour que son entourage puisse déchiffrer ce qu’il veut dire. Ceci peut alors l’amener à s’isoler, à cesser toutes les tentatives de communication avec les autres. Ces difficultés que l’enfant rencontrent peuvent se manifester de manières diverses (le tout-petit refuse le contact, il est indifférent et sourit peu, absence de réaction aux bruits, etc.) selon son âge et le degré de sévérité du trouble.

Avant de s’occuper des troubles, les personnels des lieux d’accueil de la petite enfance diplômés d’une formation petite enfance notamment le CAP Petite Enfance doivent avant tout observer le tout-petit dans sa capacité à tourner la tête vers le bruit, être attentif aux sources sonores, à produire des sons, répond-il à son prénom, désigne-t-il du doigt les objets, sans parler, etc. ? C’est pourquoi, il faut bien distinguer les retards de langage avec ceux qui sont plus sévères et qui correspondent alors aux troubles du langage.

Repérer les signes du retard ou des troubles du langage

Le retard du langage est l’un des problèmes de développement les plus fréquents chez l’enfant. 15 % des enfants de 2 ans présentent un retard de langage, il correspond à un décalage par rapport à la courbe de développement normal pour un enfant entre 2 et 5 ans. On parle de retard lorsqu’un enfant a des difficultés à apprendre de nouveaux mots ou encore à faire des phrases complètes correspondantes à son âge. Le retard simple du langage est un retard souvent considéré comme étant lié à un manque de maturité. Dépisté vers 3 ans, il évolue en général favorablement vers 5/6 ans. C’est pourquoi, il faut bien distinguer retard et troubles du langage puisque chaque enfant ne se développe pas au même rythme. Les troubles du langage sont une pathologie, « il s’agit d’un dysfonctionnement du langage qui s’installe dans le temps ». C’est un retard qui persiste chez l’enfant au-delà de l’âge de 5 ans. L’enfant va rester bloqué à un stade et ne parvient pas à passer l’étape suivante. Ceci doit alerter les parents ainsi que les professionnels (les) de la petite enfance. Ces derniers doivent alors avoir une parfaite connaissance du développement du langage. Ce sujet est au cœur du référentiel, du programme du nouveau CAP Petite Enfance, le CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance (CAP AEPE). En étant attentif à ses réactions face à l’environnement, il est possible de déceler certaines indications alors que l’enfant n’est qu’un nourrisson. Mais, pour communiquer avec un enfant, « il faut avoir quelque chose à dire », donc les troubles du langage peuvent avoir lieu pour diverses raisons notamment le fait des interactions insuffisantes, des circonstances environnementales qui n’ont pas permis à l’enfant de développer son langage.

Repérer les signaux d’alerte

Si vous repérez des difficultés de langage et, afin de prendre en charge les troubles du langage le plus tôt possible et d’optimiser ainsi la guérison, il est très important de repérer les signaux d’alerte. C’est pourquoi, professionnels (les) de la petite enfance, formés à la petite enfance, orientez les parents vers leur médecin pour qu’il puisse vérifier le développement général de l’enfant et/ou ensuite l’envoyez chez un ou une orthophoniste.

Passez votre CAP AEPE avec Espace Concours

Vous voulez faire carrière dans la petite enfance ? Si oui, il vous reste à suivre la formation d’Espace Concours au nouveau CAP Petite Enfance, le CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance (CAP AEPE) à distance.

Crédit photo : naitreetgrandir.com