Une formation accessible et tout commence...
Publié le 18/01/2018 -
1 min de lecture

Micro-crèches : un vrai phénomène

Partager sur
Les micro-crèches peuvent s'avérer être des débouchés intéressants pour les futurs diplômés du CAP Accompagnant éducatif petite enfance.

Face aux crèches traditionnelles aux effectifs toujours plus importants, les micro-crèches se multiplient répondant à une demande toujours plus croissante des parents et des professionnels de la petite enfance. Ces nouvelles structures peuvent être des débouchés intéressants pour les futurs diplômés du CAP AEPE.

Qu’est-ce qu’une micro-crèche ?

Comme les crèches traditionnelles, les micro-crèches favorisent l’éveil de l’enfant avant l’entrée à l’école. La notion d’éveil est un concept fondamental du nouveau CAP Petite enfance, le CAP Accompagnant éducatif petite enfance. Apparues il y a une dizaine d’années, les micro-crèches sont de plus en plus nombreuses, la ville de Paris en compte aujourd’hui une quarantaine.

Quelle est la différence avec les crèches traditionnelles ?

Les micro-crèches favorisent de petits effectifs. En effet, lorsqu’une crèche traditionnelle accueille une cinquantaine d’enfants en moyenne, une structure de type micro en accueille seulement une petite dizaine d’enfants. Ces faibles effectifs attirent fortement les parents qui préfèrent savoir leurs enfants dans ce type d’environnement.

Des normes souples et une qualité garantie

Une des particularités de ce type de structure est la liberté d’administration quant à son fonctionnement. La présence d’un « référent technique » suffit et n’oblige pas à la structure d’avoir un directeur ou un médecin référent. Ce n’est pas pour autant que la qualité de l’accueil n’est pas assurée puisqu’une micro-crèche doit avoir au moins deux professionnels de la petite enfance pour l’encadrement des enfants à partir du moment où ils sont trois. Pour s’assurer de la qualité de ces structures, les parents peuvent se rendre sur le site internet de la CAF qui reconnait officiellement les micro-crèches.

La liberté de fonctionnement des micro-crèches en termes d’horaire d’ouverture par exemple ou de modalités d’encadrement des enfants, favorise la qualité de l’accueil. Les membres de la structure peuvent favoriser un travail plus personnel avec l’enfant grâce au faible effectif et à la liberté qui leur est accordée.

Cette souplesse de fonctionnement permet aux employés de se sentir à l’aise et confiants dans leur environnement, et donc de transmettre cette atmosphère positive aux enfants. Les micro-crèches peuvent s’avérer être l’endroit idéal pour les futurs diplômés du CAP Accompagnant éducatif petite enfance. Avec le nouveau CAP Petite enfance, il est rappelé que les professionnels de la petite enfance doivent accorder le plus grand soin aux besoins et aux attentes des enfants. 

Les apprenants du CAP AEPE peuvent dès maintenant se renseigner auprès des micro-crèches de leur ville pour rejoindre une de ces structures à l’obtention de leur diplôme. Rappelons que vous pouvez d’ores et déjà préparer le CAP AEPE pour passer les nouvelles épreuves professionnelles du nouveau CAP Petite enfance en 2019. 

L’environnement apaisant développé dans ce type de structures vous intéresse ? Entamez dès maintenant une formation pour travailler en crèche avec Espace-Concours.