Une formation accessible et tout commence...
Publié le 04/10/2018 -
1 min de lecture

L’intelligence multiple, ou comment aider l’enfant à développer son potentiel

Partager sur
Formez-vous avec Espace Concours au CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance (CAP AEPE) par correspondance.

Introduite par Howard Gardner dans les années 80, la théorie de l’intelligence multiple permet un regard nouveau sur le développement de l’enfant. Cette vision alternative de la façon dont notre cerveau fonctionne permet de comprendre la manière dont nous évoluons dans le monde qui nous entoure. De plus en plus, cette façon de voir l’intelligence est discutée, analysée et mise en avant pour aider les enfants à se construire. Une théorie à connaître et comprendre pour toute personne souhaitant préparer une formation Petite Enfance, notamment le nouveau CAP Petite Enfance, le CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance (AEPE).

L’intelligence multiple, qu’est-ce que c’est ?

Depuis longtemps, l’intelligence est évaluée en fonction du niveau scolaire de l’individu.e, de sa façon à assimiler les informations nouvelles et son niveau de culture générale.

Cependant, il est nécessaire de voir l’intelligence sous un nouveau point de vue. Celui selon lequel l’intelligence serait divisée en huit parties principales. Nous sommes donc forcément intelligent à notre manière, certains dans plus de domaines que d’autres, certes, mais nous aurions tous.tes la possibilité de développer nos intelligences en ayant conscience de leurs existences.

Les huit formes d’intelligence

Selon Howard Gardner, il y aurait donc bien huit formes d’intelligence.

L’intelligence Verbale/Linguistique : Permettant à l’individu.e une assimilation des mots plus rapide, avec souvent un goût pour la lecture et les langues poussé.

L’intelligence Visuelle/Spatiale : Elle se concentre essentiellement sur la faculté de chacun.e à se visualiser dans des situations spatiales, avec une aptitude à se repérer et à se projeter dans l’espace.

L’intelligence Musicale/Rythmique : Comme son nom l’indique, cette forme d’intelligence est développée avec la musique. Les personnes sensibles aux sons, aux rythmes et aux mélodies ont tendance à être plus à l’aise avec un instrument entre les mains, à pouvoir jouer sur les intonations de leur voix pour faire passer les messages nécessaires.

L’intelligence Logique/Mathématique : Avec une facilité aux calculs mentaux ainsi qu’à comprendre les problèmes logiques, elle permet une vision plus terre-à-terre du monde.

L’intelligence Corporelle/Kinesthésique : Elle se traduit par une agilité poussée, un contrôle de son corps souvent exprimé à travers la danse, le sport et la gymnastique ou tous les travaux minutieux.

L’intelligence Intrapersonnelle : Permet une capacité d’introspection poussée, comprendre nos forces et nos lacunes.

L’intelligence Interpersonnelle : Elle permet à l’individu.e un don d’empathie important, pouvoir comprendre ce que l’autre ressent, se mettre à sa place et le conseiller en conséquence, il.elle sera plus facilement à l’écoute des autres.

L’intelligence Naturaliste : Ajoutée aux sept formes d’intelligence d’origine en 1996, celle-ci décrypte la capacité que nous avons à évoluer dans la nature, avec la faune et la flore et la façon dont nous agissons en accord avec ce qui est bon pour elle.

Aider l’enfant à se développer, comment ?

En tant que parent ou futur professionnel.le de la Petite Enfance, c’est à vous de trouver ses intelligences chez l’enfant. Une fois ses capacités mises en avant, vous pourrez ainsi motiver l’enfant, le.la valoriser et affirmer ses capacités à apprendre. Ainsi, l’enfant se sentira plus sûr.e de ses aptitudes, sera plus enclin à accentuer ses points forts et à en découvrir de nouveaux.

L’adaptation du parent ou du.de la professionnel.le de la Petite Enfance est une nécessité pour permettre à l’enfant de prendre conscience qu’il n’est pas restreint à ce qu’il apprend à l’école ni aux notes qui lui seront attribuées. Un monde entier d’aptitudes et de capacités s’offre donc à lui.

La façon dont vous pourrez mettre en avant votre analyse de ses capacités pourra également vous aider à mettre en place des activités personnalisées aux besoins réels de votre enfant. Un enfant avec une intelligence musicale développée aura plus de facilité à apprendre de nouvelles choses en chanson, par exemple, tandis qu’un enfant ayant une intelligence corporelle se verra certainement plus à l’aise avec des mises en situation théâtralisée.

Vous souhaitez devenir professionnel.le de la Petite Enfance ?

Pour cela, suivez la formation petite enfance d’Espace Concours, le CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance (CAP AEPE) à distance.

Crédit photo : Pixabay