Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe 08h30 -19h00 et Samedi 9h30-13h

Le jeune enfant touché par le diabète

10 août 2018
Petite enfance
Formez-vous avec Espace Concours au nouveau CAP Petite Enfance, le CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance (CAP AEPE).

L’augmentation du nombre de diabétiques concerne aujourd’hui, toutes les classes d’âge. Les jeunes ne sont pas épargnés et plus de 200 000 enfants sont atteints d’un diabète dont 25 % ont moins de 5 ans lors du diagnostic. A l’heure où cette maladie augmente et survient de plus en plus tôt, un diagnostic rapide s’impose plus que jamais.

Une maladie difficile à prendre en charge

Le diabète infantile bien qu’ayant des points communs avec celui de l’adulte, plusieurs éléments rendent cette maladie chez les enfants, particulière. En effet, la précocité et une évolution sur le long terme augmentent le risque de complications.

Le diabète des enfants est un véritable problème pédiatrique. La maladie est difficile à prendre en charge, d’autant plus que l’enfant est jeune. Le tout-petit ne peut pas exprimer ce qu’il ressent lors des hypoglycémies et n’a pas non plus d’autonomie dans la gestion du traitement.

Selon l’âge de l’enfant et son niveau de compréhension de la situation, il est important de discuter de sa maladie avec lui et de l’inclure dans les décisions le concernant. Plus il sera informé et se sentira impliqué, plus vite se fera l’apprentissage de l’autonomie. Demeurer optimiste et éviter la dramatisation sont d’excellentes bases de vie. Le diabète est une maladie complexe, sournoise et silencieuse, mais passé l’apprentissage et la mise en application des nouvelles règles imposées par le diabète, un enfant diabétique peut mener une vie semblable à celle des autres enfants.

Symptômes et traitements des diabètes

Les très jeunes enfants souffrent d’un diabète de type 1 (diabète insulino-dépendant). C’est une réaction auto-immune du système immunitaire qui amène la destruction sélective des cellules Beta qui secrètent l’insuline du pancréas. On en connaît encore mal l’origine. Des causes environnementales sont suspectées, notamment une exposition à certains virus (coxsakie de la famille des entérovirus). Certains enfants peuvent souffrir d’un diabète 2. Contrairement au premier, le corps produit encore de l’insuline. Mais, il a des difficultés à l’utiliser pour faire entrer le glucose (sucre) dans les cellules pour fournir de l’énergie, il s’accumule dans le sang. L’apparition des symptômes se fait de façon plus graduelle dans ce type de diabète.

Le manque d’insuline va induire une soif intense. L’enfant va boire et uriner beaucoup plus que d’habitude, c’est le premier signe. Il peut souffrir aussi à nouveau d’énurésie alors que la propreté de nuit était acquise. Des douleurs abdominales sont présentes dans un quart des cas, une grande fatigue et une perte de poids. Ces indications vont permettre au médecin de poser un diagnostic. Une simple goutte de sang prélevée sur le bout du doigt de l’enfant pour effectuer un dosage du taux de glucose dans le sang, suffit à confirmer le diagnostic.

Le traitement pour les diabètes de type 1 et 2 a pour objectif de ramener ou de maintenir la quantité de glucose dans le sang à un niveau normal. Il importe donc que l’enfant respecte avec une grande discipline le traitement médical et alimentaire. Si le diabète est mal contrôlé, le taux de sucre peut régulièrement se retrouver au-dessus ou au-dessous des valeurs normales et qui peuvent causer des complications à long terme (yeux, reins, cœur et système nerveux).

Le traitement médical change selon le type de diabète. En ce qui concerne celui de type 1, parents et enfants devront apprendre à faire des injections d’insuline, toute leur vie. L’enfant devra donc en recevoir plusieurs fois par jour, en fonction des repas, pour que les cellules absorbent le glucose. Le traitement du diabète 2 passe tout d’abord par un changement des habitudes de vie. Adopter de meilleures habitudes alimentaires, faire régulièrement une activité physique et bien gérer son stress, aident le corps à mieux utiliser l’insuline. Toutefois, si l’enfant contrôle difficilement son diabète, il peut devoir prendre des médicaments sous forme de comprimés et parfois même de l’insuline par injection.

La gestion du taux de sucre dans le sang étant complexe, l’enfant aura besoin, pendant des années, de l’adulte pour gérer sa glycémie. Un diagnostic précoce de la maladie, l’application rapide d’un traitement et un suivi par une équipe ayant des compétences de diabétologie pédiatrique permettra de garder une bonne santé pendant l’enfance et d’éviter des complications à l’âge adulte.

Le nouveau CAP Petite Enfance, CAP AEPE avec Espace Concours

Vous voulez travailler avec les jeunes enfants ? Passez pour cela les nouvelles épreuves du CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance (CAP AEPE) en juin 2019, pour vous toutes les chances de réussite à l’examen du CAP AEPE, suivez la formation au nouveau CAP Petite Enfance d’Espace Concours.

Crédit photo : voixdespatients.fr 

Comment se former ?

La formation CAP Accompagnant éducatif petite enfance (CAP AEPE)

L'équipe pédagogique d'Espace Concours vous propose une préparation à distance complète

Dernières actualités

Petite enfance : une micro-crèche en prison, c’est possible !

19 octobre 2018 Petite enfance
La plus grande prison d’Europe, la maison d’arrêt de Fleury Mérogis va accueillir une micro-crèche. Une convention a été signée cette semaine entre... Lire la suite

Entretien avec Oryanne, professeure d’Esthétique et Prothésie Ongulaire

18 octobre 2018 Beauté
Vous hésitez à suivre une formation en onglerie afin de devenir prothésiste ongulaire ? Vous ne savez pas si ce métier correspond à vos attentes et si vous... Lire la suite
Voir toutes les actualités
Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe 08h30 -19h00 et Samedi 9h30-13h