Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Vendredi 8h30 - 18h
Samedi 9h30 - 12h30

La notion de partage pour le jeune enfant !

01 février 2019
Petite enfance
Suivez la formation au CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance (CAP AEPE) d'Espace Concours.

Le jeune enfant n’a pas la notion de partage. Les disputes entre enfants dans les lieux d’accueil sont régulièrement causées par la difficulté à partager leurs jouets. Il est encore dans un monde très égocentrique et ne comprend pas que les adultes puissent le réprimander parce qu’il ne veut pas prêter ses jouets. La solution ne serait-elle pas d’avoir suffisamment de jouets identiques pour chaque enfant ?

Savoir partager pour le jeune enfant : un apprentissage difficile !

Prêter ses jouets, ses affaires à quelqu’un n’est pas du tout un acte anodin mais une marque de confiance puisque pour avoir envie de le faire, il faut que l’autre puisse donner une preuve qu’il respectera l’objet prêté. C’est pour cela que partager ne s’impose pas, cela se choisit.

Savoir partager est un apprentissage difficile pour le jeune enfant. Mais, cette notion est essentielle pour s’entendre avec les autres. Ceci peut prendre du temps et suit la construction identitaire de l’enfant.

Le jouet de l’autre est toujours le plus beau. C’est pourquoi, il va l’enlever des mains de celui qui joue alors que cinq minutes plus tôt quand le jouet était au sol, il n’y prêtait pas attention. Mais, dans les mains de l’enfant le jouet semble prendre vie et éveille donc la curiosité ce qui donne envie de jouer avec, au jeune enfant à côté de lui.

Le partage, à partir de quand ?

Un jeune enfant est prêt à partager à partir du moment où il est capable de donner un objet à un enfant ou à un adulte sans qu’on le lui demande. C’est ainsi qu’il comprend la notion de partage et qu’il sait la satisfaction que l’autre peut éprouver. La notion de partage doit être gérée par l’adulte mais, il ne faut jamais punir, exclure ou culpabiliser l’enfant car tous ses comportements négatifs risqueraient d’aggraver la situation. Si l’enfant s’accroche à ses jouets c’est souvent parce qu’il a peur de perdre le contrôle, le pouvoir qu’il peut avoir sur eux.

Le tout-petit (avant deux ans) sait seulement qu’il désire quelque chose et qu’il le veut tout de suite. Il considère alors que tout ce qui est à sa portée lui appartient. Il faudra donc qu’il prenne conscience de qui il est pour en effet faire la différence entre ce qui est à lui et ce qui est à l’autre. Il se sent menacé quand d’autres enfants touchent à ses jouets, surtout ceux auxquels il tient beaucoup.

Il faut attendre l’âge de deux ans pour que le jeune enfant conçoive que tel jouet lui appartient et que tel autre est celui d’un autre enfant. A cet âge, il a encore de la difficulté à comprendre ce que veut dire « prêter », « partager ».

Lorsqu’un enfant commence à mieux s’exprimer (vers trois ans), il peut dire des phrases comme « je veux ce jouet, s’il te plaît » ou « peux-tu me le prêter ? ». Il lui est donc plus facile d’apprendre à attendre son tour pour avoir un jeu ou de prêter ses jouets après avoir joué avec eux. A cet âge, il passe une bonne partie de son temps de jeu à régler des questions comme « qui va avoir quoi ? », « qui va pouvoir jouer ? ». Mais, c’est ainsi qu’il va développer les habiletés sociales pour apprendre à se faire des amis.

Jusque vers l’âge de quatre ans, l’enfant peut avoir l’impression que tout lui appartient puisqu’il perçoit ses jouets comme une prolongation de sa personne. Donc pour lui, partager c’est un peu comme se séparer d’une partie de lui-même. A cet âge, il lui est encore impossible de se mettre à la place d’un autre enfant et de comprendre que ce dernier peut ressentir de la peine ou de la colère s’il refuse de partager.

Vers cinq ans, un enfant peut comprendre un peu mieux le point de vue de l’autre bien qu’il soit encore centré sur lui-même et, avec l’aide de l’adulte il peut entendre que si un objet est précieux pour lui, il peut en être de même pour un autre enfant. Il sera donc plus à l’écoute de ce que l’autre a à dire.

C’est à l’adulte d’initier le jeune enfant au partage et si une situation de conflits survient prévoyez des activités pour sensibiliser les enfants à cette notion. L’adulte peut animer de courtes activités en les encourageant à échanger du matériel (crayons, papier, albums à colorier, etc.). Toutefois, pour que les interventions aient les effets escomptés, il faut s’attendre à répéter de nombreuses fois. A chaque fois qu’une telle situation survient, employez les mêmes mots, les mêmes conséquences, etc. Il ne faut pas se décourager. Il faut beaucoup de répétitions pour apprendre aux enfants de prendre plaisir à prêter, partager. Avec le temps, la situation s’améliorera.

Pour conclure, il faut admettre qu’il faut du temps à un enfant pour comprendre cette notion de partage mais elle s’apprend au fur et à mesure des années.

Votre CAP AEPE avec Espace Concours 

Vous souhaitez travailler dans le secteur de la petite enfance ? Suivez la formation au CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance (CAP AEPE) à distance d'Espace Concours. 

Comment se former ?

La formation CAP Accompagnant éducatif petite enfance (CAP AEPE)

L'équipe pédagogique d'Espace Concours vous propose une préparation à distance complète

Dernières actualités

Maquillage : la tendance est au green

23 septembre 2020 Beauté
L’évolution de la conscience collective et de la sensibilité aux problématiques climatiques et environnementales ont transformé les habitudes de consommation... Lire la suite

Comment bien attacher bébé dans son siège-auto ?

17 septembre 2020 Petite enfance
Depuis quelques années, la sécurité routière renforce drastiquement ses réglementations. Il faut dire, qu’il n’existait que très peu de règles il y a... Lire la suite
Voir toutes les actualités
Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Vendredi 8h30 - 18h
Samedi 9h30 - 12h30