Une formation accessible et tout commence...
Publié le 27/03/2019 -
1 min de lecture

Cosmétiques : passons vite au zéro déchet !

Partager sur
Suivez la formation en esthétique d'Espace Concours pour devenir esthéticienne.

« Le plastique, non merci ! ». C’est le nom de la journée organisée par France Inter et dédiée aux initiatives et aux bonnes pratiques à adopter afin de combattre la pollution. Mais que faire à notre petite échelle ? Nos habitudes cosmétiques ont un impact considérable sur la production de déchets, alors pourquoi ne pas commencer par là ?

Trop de plastique dans nos salles de bain

L’usage de produits cosmétiques et la consommation de produits alimentaires se font la course pour arriver premier au classement de nos habitudes qui produisent le pus de déchet. 75 000 tonnes d’emballages en provenance de nos salles de bains sont jetées chaque année. Rien de plus simple pourtant que d’adopter de bonnes habitudes concernant nos produits de beauté. En plus d’être bon pour la planète, c’est aussi vos cheveux et votre peau qui vous remercieront !

Le premier pas : faire du tri

Seul 21 % des Français font correctement du tri dans leur salle de bain. Rien de plus facile pourtant, c’est un réflexe à prendre : installez une petite poubelle pour les recyclables dans votre salle de bain.

De plus, saviez-vous que de plus en plus de magasins spécialisés dans la beauté vous reprendront vos déchets recyclables et que certains vous proposent même des réductions en échange ? Renseignez-vous auprès d’eux !

Les produits jetables, c’est non !

Entre les cotons démaquillants, les serviettes hygiéniques, les mouchoirs, les brosses à dents et les cotons-tiges, essayez de vous imaginer la pile de déchet que vous produisez en une seule année… Beaucoup de ces déchets se retrouveront malheureusement dans nos océans.

Il existe de nombreuses solutions durables pour y remédier :

  • Les cotons : optez pour des lingettes, des disques ou des gants lavables.
  • Les protections intimes : au lieu des protections jetables néfastes pour la planète (mais aussi pour la santé, comme l’indique de nombreuses recherches !), essayer la cup. Si vous n’êtes pas fan du système, les serviettes réutilisables restent une valeur sûre.
  • Les brosses à dents : aucune excuse pour ne pas vite passer aux brosses à dents en bambou pour toute la famille !
  • Les cotons-tiges : essayez donc le « cure-oreilles », tout aussi efficace que le coton tige, il suffit de le savonner après utilisation.

Les produits solides et leurs nombreux avantages

Le problème de tous ces produits liquides que nous utilisons au quotidien, c’est qu’ils ont besoin d’être emballé (et c’est souvent dans du plastique).

Vous avez peut-être opté pour le fameux savon de Marseille au lieu du gel douche dans votre salle de bain ? Félicitation ! Maintenant, faisons pareil avec le reste des produits.

Et oui, qu’il s’agisse du shampoing, du dentifrice, du déodorant ou des produits de rasage, tous ces produits ont leur alternative sous forme solide. Ils se présentent sous forme de « pains », c’est-à-dire un bloc qui ressemble et fonctionne comme un savon.

Renseignez-vous auprès d’un magasin spécialisé (ou même en pharmacie), il y en a de plus en plus dans nos villes. Ces produits sont parfois un peu plus chers, mais ils durent en général beaucoup plus longtemps : un shampoing solide équivaut en effet à 2 bouteilles de shampoing liquide !

Ces produits, souvent composés à partir d’ingrédients naturels, sont également meilleurs pour votre peau, vos cheveux et le reste de votre corps que les autres gels douche et shampoing de nos grandes surfaces, bourrés de produits chimiques.

Pour les plus motivées et créatives, la plupart de ces produits sont réalisables à la maison avec des ingrédients faciles à trouver tels que du bicarbonate de soude et des huiles essentielles.

Pensez multi-usage

Au lieu d’acheter des dizaines de produits différents, essayez de réduire la taille de votre trousse de toilette grâce à des produits à usages multiples tels que l’huile de coco ou de karité, hydratante pour le visage, le corps et les cheveux.

Et le maquillage dans tout ça ?

Commençons par exclure le plastique de nos achats :  Par exemple, n’achetons que des produits contenus dans du verre (plus facile à recycler) et des pinceaux à maquillages en bambou.

Une fois de plus, il est également possible de réaliser son propre maquillage à la maison à partir d’ingrédients naturels : de la poudre de betterave pour faire du fard à joue, du charbon d’amandes pour faire du kohl et du marcara, et bien d’autres idées géniales !

Avec la mode du DIY (« Do it yourself », ou « fais-le toi-même » en français), internet regorge de solutions pour ne plus tout acheter sans réfléchir.

N’ayez pas peur !

Vous ne pourrez pas mettre en place tout ça du jour au lendemain, les mauvaises habitudes sont tenaces. Allez-y progressivement, petit pas par petit pas, et vous verrez qu’en un rien de temps, c’est vous qui conseillerez avec fierté vos amies sur comment passer au zéro déchet dans leurs salles de bains !

Les cosmétiques et l’esthétique vous intéressent ?

Que vous sortiez de l’école ou que vous soyez en reconversion professionnelle, pensez à la formation à distance. Suivez la formation au CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie par correspondance avec Espace Concours.