Une formation accessible et tout commence...
Publié le 19/08/2021 -
1 min de lecture

CAP AEPE : les règles d’hygiène à respecter dans les lieux d’accueil

Partager sur
Un efant et un adulte qui se lavent les mains

Les lieux d’accueil de jeunes enfants sont soumis à des règles d’hygiène strictes. Elles portent notamment sur l’hygiène alimentaire, des locaux, du matériel, du linge et de l’hygiène individuelle tant au niveau des enfants qu’à celui des professionnels (les) de la petite enfance. Une application respectueuse permet de s’opposer à la propagation des agents infectieux. Mais, le personnel réussit-il à respecter les règles d’hygiène, au quotidien, avec des tout-petits qui portent tout à leur bouche ?

 

Respecter le protocole d’hygiène

L’hygiène des lieux d’accueil des jeunes enfants est mise, chaque année, sur le devant de la scène à cause des risques importants dus aux échanges d’enfants à enfants de jouets, de biberons, tétines, etc. En effet, ces derniers sont souvent peu désinfectés. L’application des règles d’hygiène ne concerne pas seulement les enfants mais également le personnel. Les enfants constituent un groupe vulnérable puisqu’ils ont moins de résistance et sont donc plus sensibles aux maladies, leur système immunitaire est encore fragile.

L’application des mesures usuelles d’hygiène doit être modifiée, renforcée et adaptée en cas de maladies contagieuses identifiées dans l’établissement en fonction de la source, du mode de contamination et réduire ainsi les modes de transmission.

Les professionnels (les) de la petite enfance ayant suivi une formation petite enfance et qui sont sans cesse au contact des enfants doivent être très rigoureux et respecter le protocole d’hygiène. Rappelons que le référentiel du CAP Petite Enfance traite de cette question. Il en est de même avec le nouveau CAP Petite Enfance, le CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance (CAP AEPE).

DOCUMENTATION GRATUITE

 

Hygiène des mains

Une hygiène correcte des mains du personnel avec une solution hydroalcoolique ou à base de savon liquide puis rincée correctement à l’eau est impérative avant et après tout contact alimentaire, prise du biberon, changes, jeux, etc. Un protocole de lavage des mains soigneux doit être respecté avec 15 secondes de savonnage et 15 secondes de rinçage. Par ailleurs, les professionnels de la petite enfance ne doivent porter aucuns bijoux, avoir les ongles courts, sans vernis à ongles ainsi que les avant-bras découverts.

Laver les mains des enfants avec des lingettes pour bébé est à proscrire puisque cela n’est pas sans risque (présence d’allergènes liés au parfum, conservateurs, substances irritantes pour la peau, etc.). Puisqu’il n’y a pas de rinçage à la suite du lavage quand les enfants vont être à table, il est probable qu’ils ingéreront un peu des composants de ses lingettes, ce qui pourrait provoquer une intoxication lente. Alors qu’il serait si facile de leur laver les mains au lavabo avec un savon liquide et bien rincer leurs mains. Dans le cas où il n’y aurait pas de point d’eau adapté, les professionnels de la petite enfance peuvent utiliser des gants mouillés, les mains des petits seront malgré tout propres et seulement avec de l’eau.

 

Lavage du mobilier et des pièces

Les tables utilisées doivent être désinfectées une fois par jour (en choisissant un produit non nocif), avec des lavettes microfibres. Il est déconseillé de pulvériser des produits qui nettoient et désinfectent. La pulvérisation favorise la dispersion dans l’atmosphère de microparticules provoquant une agression directe des voies respiratoires du personnel et la pollution de l’air intérieur en produits dangereux pour les enfants.

Pour assainir la salle de change, il est bien sûr facile d’utiliser des « bombes » désodorisantes mais, ces produits masquent les odeurs et sont très nocifs pour la santé notamment pour les voies respiratoires. Il vaut mieux se servir de bicarbonate de soude qui va asorber les odeurs sans polluer la pièce. Les huiles essentielles sont aussi à éviter, elles peuvent provoquer des effets secondaires chez les tout-petits et les jeunes enfants. La solution la plus simple est d’ouvrir en grand les fenêtres même l’hiver (pendant 10 minutes toutes les deux heures).

L’usage de solutions chlorées est bien évidemment déconseillé.

 

L’hygiène du linge et des jouets

Pour désinfecter le linge, il n’est pas utile de toujours laver le linge à 90°. A 60°, il est propre. Néanmoins, pour le désinfecter plutôt que d’utiliser des lessives désinfectantes qui peuvent être allergisantes pour la peau des tout-petits, préférez du bicarbonate de soude. Les peluches doivent être lavées à 40°C, pour celle ne pouvant pas être lavées, un tour au congélateur durant 24h en éliminera les bactériens, acariens ou poux. Cette technique n’abîme pas du tout le jouet et peut être également un bon complément au lavage. Pour les jouets, selon leur matière, on peut les faire tremper dans une solution de désinfection compatible avec l’usage alimentaire, les passer au lave-vaisselle ou encore les entretenir avec des lingettes ou des chiffons imprégnés de désinfectant adapté au contact alimentaire.

 

L’hygiène de la vaisselle et des biberons

Les biberons doivent être préparés dans une salle prévue à cet effet. Après usage, ils doivent être désinfectés à l’aide d’un produit homologué « contact alimentaire ». Il faut évidemment garder à l’esprit que l’alimentation du tout-petit à base de lait constitue un milieu très favorable au développement des bactéries d’où l’importance des mesures d’hygiène à apporter.

Au même titre que la sécurité et l’accueil des enfants, l’hygiène doit être une des valeurs fondamentales des professionnels (les) de la petite enfance.

 

Des mesures d’hygiène renforcées

Depuis 2020 et la crise sanitaire du Covid-19, les mesures d’hygiène ont été renforcées dans tous les lieux publics y compris les lieux d’accueil des enfants. Les professionnels de la petite enfance ont dû renforcer leur protocole de nettoyage alors même que ceux-ci étaient déjà très stricts. Le port du masque est bien sûr devenu obligatoire mais seulement à partir de la classe de CP pour les enfants.

 

Se former au CAP AEPE avec Espace Concours

Vous voulez travailler dans l’univers de la petite enfance ? Pour cela, passez le nouveau CAP Petite Enfance, le CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance (CAP AEPE) et préparez ce diplôme de la petite enfance avec Espace Concours. On vous propose des supports pédagogie agréables, une plateforme e-learning dernière génération ainsi que des cours en visioconférence. Grâce à votre formation à distance vous apprendrez à mettre en pratique au quotidien les mesures d’hygiène à respecter dans les lieux d’accueil des enfants que ce soit durant les repas, les changes ou encore les activités. Quels produits utiliser durant votre travail pour le confort et la sécurité des tout-petits ? Vous saurez tout du nettoyage des espaces d’accueil collectifs et individuels, connaissance indispensable à la bonne réussite des épreuves du CAP AEPE et à l’obtention de votre examen !

Pour en savoir plus :

Comment se former ?

LA FORMATION CAP PETITE ENFANCE

L'équipe pédagogique d'Espace Concours vous propose une préparation à distance complète