Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Vendredi 8h30 - 18h

Allergie aux pollens : comment protéger les enfants ?

30 mai 2018
Petite enfance
Préparez votre CAP AEPE à distance avec Espace Concours.

Cette phrase : « Mon enfant est allergique aux pollens », de nombreux médecins l’ont entendue de la bouche des parents désemparés face à la situation. En effet, depuis que les beaux jours sont arrivés, les enfants ont souvent le nez qui coule, les yeux rouges et ils éternuent continuellement… Ne serait-ce pas les symptômes d’une allergie aux pollens qui est plus communément connue sous les noms de rhume des foins, rhinite saisonnière ou encore rhinite allergique ? En tant que futurs professionnels de la petite enfance, bientôt diplômés du CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance (CAP AEPE), il est important que vous sachiez tout sur le sujet.

Dès 2 - 3 ans, les enfants sont concernés 

Les allergies de printemps sont dues aux pollens des arbres ainsi qu’à ceux des graminées et concernent les adultes (30 %) mais également les enfants (20 %) à partir de 4-5 ans parfois un peu plus jeunes (2-3 ans). Le pic des manifestations allergiques se situe entre avril et juin mais, peut se prolonger jusqu’en septembre. En fonction de la région où vous habitez, cela peut commencer plus tôt et se terminer plus tard.

Les pollens entrent en contact avec les muqueuses respiratoires et oculaires. Ils sont donc responsables des symptômes que l’on retrouve aussi bien chez l’adulte que chez l’enfant. Au départ, ce sont les signes d’une rhinite ou d’un gros rhume. Mais, le nez de l’enfant coule en permanence, il a une sorte de démangeaison dans le nez ainsi que dans la gorge et n’arrête pas de se frotter les yeux. Si l’enfant tousse, ce peut être le signe d’apparition de l’asthme, il faut alors être particulièrement vigilant.

Pour éviter que l’enfant soit au contact des allergènes, il faut éviter qu’il soit en contact de la pelouse, surtout en période de pollinisation, lorsqu’il est dehors. Ne laissez surtout pas les enfants se rouler dans l’herbe, étendez-le sur une couverture et veillez bien sûr à ce qu’il y reste.

Vous pouvez connaître les zones où les risques allergiques sont à craindre en fonction des arbres et des graminées qui y poussent, et ce grâce à l’aide de capteurs de pollens et de moisissures qui sont installés sur l’ensemble du territoire et qui dépendent du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) qui détectent, en temps réel, les microorganismes allergisants dans l’air ambiant.

Traitement des allergies dues aux pollens

Près d’un enfant sur cinq en France est allergique aux pollens. « Lorsqu’un enfant est allergique aux pollens, cela passe souvent inaperçu la première année. C’est en effet généralement l’année suivante que les parents s’en rendent compte » puisque les symptômes sont identiques. « Il ne doivent pas hésiter à consulter un allergologue dès que les symptômes apparaissent ou s’aggravent, et surtout lorsque l’enfant présente une gêne respiratoire ».

Pour être sûr que l’enfant est allergique, le médecin confirmera son diagnostic par des prick-tests (tests cutanés). Il disposera alors sur la peau de l’avant-bras ou du dos, une goutte de chaque allergène qui pourrait être suspecte. Le résultat est rapide (15 à 20 mn), une papule apparaît à l’endroit de l’injection, ce qui signifie que le test est positif.

Pour soulager l’enfant, l’allergologue va lui prescrire un antihistaminique qu’il prendra tous les jours pendant la période de pollinisation. Dans la plupart des cas, les symptômes vont disparaître. Mais, si toutefois le traitement ne suffit pas, des médicaments pour supprimer l’inflammation peuvent être prescrits.

Pour ne plus subir les allergies, il est possible de désensibiliser l’enfant s’il est âgé d’au moins 5 ans. Cette désensibilisation se fait après avoir subi une première année allergique et devra être renouvelée pendant au moins 3 à 5 ans.

Pour limiter les allergies lorsque l’enfant sort dehors, il faudra veiller en tant que professionnels de la petite enfance à lui faire porter un chapeau ou une casquette ainsi que des lunettes pour éviter ou atténuer une conjonctivite. Il faudra éventuellement conseiller aux parents de rincer les cheveux tous les soirs afin d’éliminer les pollens. S’il y a une pollinisation importante, l’enfant allergique doit éviter de faire du sport.

Quand l’enfant est malade, il faudra savoir faire la différence entre un simple rhume et une allergie aux pollens, puisque dans le second cas en plus du nez qui coule, il y a les yeux qui picotent et la gorge qui gratte.

Votre CAP AEPE à distance avec Espace Concours

Vous voulez travailler dans le secteur de la petite enfance ? Vous voulez passer le nouveau CAP Petite Enfance en 2019 qui a d’ailleurs changé de nom pour devenir le CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance (CAP AEPE). Espace Concours est le premier organisme de formation à sortir les cours du CAP AEPE conformes au référentiel du nouveau diplôme d’Etat de la petite enfance.

Comment se former ?

La formation CAP Accompagnant éducatif petite enfance (CAP AEPE)

L'équipe pédagogique d'Espace Concours vous propose une préparation à distance complète

Dernières actualités

Petite Enfance : Doit-on laisser les enfants gagner aux jeux ?

30 octobre 2020 Petite enfance
Le jeu a un grand impact sur l’éveil et le développement d’un enfant. Il participe grandement à son éducation mais aussi à forger son futur caractère. Il est... Lire la suite

Récupérez votre DIF sur votre Compte Personnel de Formation avant le 31 décembre 2020 !

29 octobre 2020 Petite enfance
Nombreux sont les actifs qui ne sont pas au courant qu’une certaine somme d’argent est cumulée dans le but d’être utilisée pour réaliser une éventuelle... Lire la suite
Voir toutes les actualités
Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Vendredi 8h30 - 18h