Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Vendredi 8h30 - 18h
Samedi 9h30 - 12h30

Exemple sujet questions texte aide-soignante Texte 4

La vidéosurveillance, une réponse pertinente à la délinquance ?

Un million de caméras en France pour soixante millions d'habitants. Ce n'est pas encore le Loft mais ça y ressemble de plus en plus. Dans les rues, les gares, les magasins, les galeries commerciales et les parkings, les caméras prolifèrent Désormais, dans tous ces lieux, le moindre geste peut être observé. Si les collectivités publiques restent certes minoritaires dans l'acquisition de cette technologie, elles sont de plus en plus nombreuses à se laisser séduire par les prétendues vertus du télé-objectif Fin 2000, selon le ministère de l'Intérieur, près de 280 municipalités s'étaient dotées d'un système de vidéosurveillance, un équipement qui représente un peu moins de 600 systèmes installés, soit pour observer des voies publiques - en réalité, cela concerne des parkings publics à ciel ouvert, la régulation du travail routier, les parcs souterrains, les aires de loisirs, les places publiques les lignes de bus... , soit pour surveiller des bâtiments communaux - mairies, bibliothèques, stades, piscines marchés, écoles, cimetières, déchetteries, Postes de police. Pour les élus, soucieux d'éradiquer la petite délinquance des centres villes la pertinence de cette technologie ne fait pas l'ombre d'un doute. La vidéosurveillance constituerait un outil très efficace dans la panoplie des services de prévention et de sécurité.

Le phénomène pourtant continue de susciter la méfiance. Dès son origine, au début des années 80, de nombreuses voix se sont élevées pour fustiger le syndrome «Big Brother » et les abus que pourrait occasionner l'usage d'une surveillance en continu des lieux publics. Malgré l'encadrement légal des dispositifs et l'obligation faite au commanditaire d'informer la population de cette pratique, rien ne permettrait de garantir les libertés publiques. Pour d'autres, en revanche, c'est l'efficacité même de la vidéo- surveillance qui pose question Une interrogation confirmée par de récents travaux universitaires, selon lesquels la présence de caméras dans les centres-villes ne réglerait pas les problèmes de petite délinquance Pire, elle ne ferait que les déplacer vers les quartiers Périphériques ou les communes voisines. On s'étonnera, dans ce contexte que les municipalités investissent autant d'argent - souvent plusieurs centaines de milliers d'euros - dans un système aux résultats incertains à l'épreuve des faits, cependant, les chercheurs reconnaissent que la présence de caméras peut revêtir un caractère dissuasif à la condition qu'elle s'accompagne de mesures préventives comme le renforcement des effectifs de police, la limitation de la circulation automobile, la révision de l'éclairage public... Une alchimie bien singulière qui, à défaut d'éradiquer la délinquance, présenterait l'avantage de reconquérir le territoire le plus en vue - le centre ville - et de diminuer le fameux sentiment d'insécurité. Mais à quel prix?

Extrait de « la Gazette des communes »

Dossier réalisé par Hervé Jouanneau

        

Questions

Compréhension

1.      Trouver deux autres titres en forme d'interrogation.(2 points)

 

2.      Relever une expression qui présente l'installation de la vidéosurveillance sous forme humoristique. Expliquer. (2 points)

 

3.      Quel est le mot qui fait basculer l'exposé de la situation de la vidéosurveillance vers l'analyse critique? (2 points)

 

4.      Quelles sont les quatre réserves avancées contre la généralisation de la vidéosurveillance ?(4 points)

 

Grammaire - Orthographe - Vocabulaire

 

5.      Ligne 1 - Quelle observation peut-on faire sur la structure de la première phrase « Un million de caméras... habitants. Quel est l'effet produit ? (2 points)

 

6.      Ligne 29- « Les chercheurs reconnaissent préventives ». Analyse logique de cette phrase.(2 points)

 

7.      Ligne 7 - « ...près de 280 municipalités s'étaient dotées d'un système de vidéosurveillance ». Analyse complète de la forme verbale (mode, temps, voix). Justification de l'accord.(2 points)

 

8.      Ligne 18- « fustiger». Quel est le sens propre de ce verbe ? Le sens figuré ?(2 points)

 

9.      Ligne 15- « la vidéosurveillance constituerait un outil très efficace... ». Quel est le mode du verbe? Quelle nuance apporte-t-il ?(2 points)

 

Dernières actualités

Comment bien attacher bébé dans son siège-auto ?

17 septembre 2020 Petite enfance
Depuis quelques années, la sécurité routière renforce drastiquement ses réglementations. Il faut dire, qu’il n’existait que très peu de règles il y a... Lire la suite
Voir toutes les actualités
Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Vendredi 8h30 - 18h
Samedi 9h30 - 12h30