Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Jeudi 08h30 - 18h00
Vendredi 08h30 - 17h00

Métier - Le métier d'auxiliaire de puériculture

L’auxiliaire de puériculture accompagne les nourrissons et les jeunes enfants jusqu’à 3 ans, en maternités et dans les crèches. Son rôle : veiller à leur hygiène et à leur confort, favoriser leur éveil au monde et leur apporter les soins courants.

Vous aimez le contact avec les jeunes enfants ? Votre vocation est de soigner, de protéger, de donner des conseils aux jeunes mamans ? Devenez auxiliaire de puériculture ! Actuellement, 60 000 auxiliaires de puériculture exercent en France leurs missions au sein d’une maternité dans un centre hospitalier, dans une crèche ou dans un centre PMI (Protection maternelle et Infantile).

Une soixantaine d’établissements nommés IFAP (Instituts de Formation d’Auxiliaire de Puériculture) préparent au diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture. Aucun diplôme n’est exigé pour se présenter à ce concours. Une seule condition : réussir l’examen d’entrée. Si vous êtes accepté(e), la formation se déroule sur une année scolaire et alterne cours théoriques et stages pratiques.

Votre formation pour devenir auxiliaire de puériculture

Présentation du métier d'auxiliaire de puériculture

L'auxiliaire de puériculture travaille dans la fonction publique, sous un statut de fonctionnaire titulaire ou de contractuelle. Elle peut intégrer la fonction publique hospitalière (maternité, pédiatrie, néonatologie...) ou la fonction publique territoriale (crèches, haltes garderies municipales ou centres de PMI).

Fonctionnaire de catégorie C, l’auxiliaire de puériculture s’intègre au sein d’une équipe dont les responsabilités sont de réaliser des soins de prévention ou de maintien du bien-être de l’enfant. Quelle que soit sa structure d’accueil, cette équipe est constituée de personnel médical et de travailleurs sociaux.

Comment se former ?

La formation Auxiliaire de puériculture

L'équipe pédagogique d'Espace Concours vous propose une préparation à distance complète

Mission de l'auxiliaire de puériculture

Sous la responsabilité du puériculteur, de la sage-femme ou de l’infirmier, l’auxiliaire de puériculture a notamment en charge les responsabilités suivantes :

  • Prendre en charge les nouveau-nés et les enfants en bas-âge,
  • Accompagner les parents dans l’apprentissage des soins du quotidien,
  • Assurer l’assistance aux puériculteurs ou médecins,
  • Veiller au respect des règles d’hygiène et sécurité,
  • Développer la socialisation de l’enfant.

Votre formation pour devenir auxiliaire de puériculture

Qualités et compétences requises pour devenir auxiliaire de puériculture

Découvrez le métier d'auxiliaire de puériculture avec notre préparation à distance pas chère espace concoursLa patience, la disponibilité, la douceur, mais aussi le dynamisme et l’autorité sont les qualités requises pour exercer le métier d’auxiliaire de puériculture. L’écoute des parents au quotidien est l’autre aspect primordial du métier : l’intérêt de l’enfant est au cœur de ses préoccupations.

L’auxiliaire de puériculture doit avoir une parfaite connaissance de l’anatomie, de la physiologie des nouveau-nés et des enfants en bas-âge, des fondamentaux de la nutrition infantile. Il ou elle doit maîtriser les droits des enfants et les lois de protection de la petite enfance. L’auxiliaire de puériculture doit également connaître à la perfection les règles d’hygiène hospitalière et les techniques et protocoles de soins.

Débouchés après le métier d’auxiliaire de puériculture

Une passerelle est possible pour obtenir le diplôme d’aide-soignant. Après 3 ans d’expérience professionnelle, l’auxiliaire de puériculture peut se présenter au concours d’entrée IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers), même sans être titulaire du baccalauréat. L’épreuve de culture générale pourra alors être adaptée et le/la candidat(e) bénéficiera de places réservées au sein des centres de formation.

Une fois titulaire du diplôme d’Etat infirmier, après 1 an de formation complémentaire, le ou la candidat(e) accède au métier de puériculteur. Il peut également se présenter au concours d’entrée des écoles d’éducateurs de jeunes enfants (4) et intégrer une école spécifique pendant 3 ans.

Salaires (nets) de la branche puériculture

Auxiliaire de puériculture : de 1 118€ à 1700 € + primes
Infirmier : de 1 400€ à 2 300€ + primes
Puériculteur : de 1 600€ à 2 500€ + primes
 

Votre formation pour devenir auxiliaire de puériculture

Petite enfance, les autres métiers :

Ils témoignent

Aymerik, CAP Petite Enfance " J'ai obtenu mon CAP petite enfance avec Espace Concours, leurs cours sont très bien faits et complets ce qui m'a changé d'un circuit scolaire "normal". Aujourd'hui je prépare le concours d'Éducateur de Jeunes Enfants toujours avec cet organisme et je ne suis pas déçu de leur prestation. Je recommande à tous ceux qui souhaitent progresser dans cette voie ou même dans une autre."
Lory, CAP Petite enfance « Je suis en formation de CAP petite enfance par correspondance avec votre organisme, je trouve les cours bien expliqués, la plateforme avec les devoirs auto correcteurs ainsi que des schémas explicatifs très pratiques. Je suis vraiment très satisfaite de l'organisme espace concours, qui en plus est à un prix très abordable. »
Voir tous les témoignages

Dernières actualités

Coiffure : se laver les cheveux tous les jours, bonne ou mauvaise idée ?

10 décembre 2018 Beauté
Se laver les cheveux tous les jours est devenu une routine capillaire pour de nombreuses personnes, tant au niveau des hommes que des femmes. Il est... Lire la suite

Un tour d’Europe… des menus de Noël

07 décembre 2018 Cuisine
En France, qui dit repas de Noël dit huîtres, foie gras et bûche. Une tradition très respectée qui n’empêche pas d’avoir parfois envie d’un peu d’originalité... Lire la suite
Voir toutes les actualités
Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Jeudi 08h30 - 18h00
Vendredi 08h30 - 17h00