Une formation accessible et tout commence...

Quelle formation suivre pour devenir expert(e) en maquillage ?

La formation est une des voies de prédilection pour rapidement devenir maquilleur·se professionnel·le ou make-up artist. Voici quelques pistes pour vous aider à choisir par où commencer votre parcours.

  • Le métier de maquilleur(se) professionnel(le)
  • Quels sont les diplômes nécessaires pour exercer ?
  • Des formations pour se préparer rapidement au métier
  • Choisir de se former au maquillage à distance

Si vous souhaitez devenir maquilleur·se professionnel·le, vous vous posez peut-être plusieurs questions. Comment devient-on un·e professionnel·le du maquillage ? Y a-t-il des qualifications particulières à posséder ? Quelle formation effectuer ?

Malgré la place du maquillage au cœur du quotidien de nombreuses personnes, en faire son métier demande une grande expertise. Le niveau technique à atteindre est élevé et certaines notions théoriques fondamentales sont souvent ignorées lors d’un apprentissage en autodidacte.

La formation en maquillage reste un des moyens les plus sûr de véritablement assimiler toutes les bases nécessaires, tout en prodiguant une attestation souvent décisive pour un CV.

Le métier de maquilleuse professionnelle

Avant de vous lancer, examinons de plus près le métier des maquilleuses professionnelles.

Contrairement aux esthéticiennes, formées pour réaliser une vaste gamme de soins esthétiques, les maquilleurs professionnels ne sont spécialisés que dans un seul type de prestation : le maquillage.

En conséquence, on attend de ces expertes un très haut niveau de maîtrise, des maquillages complexes qui sont donc souvent réservés pour des occasions spéciales. Elles ne s’occupent pas simplement de réaliser un maquillage, elles doivent véritablement adapter leur travail à l’occasion et à l’individu tout en apportant une dimension artistique.

On retrouve certains de ces professionnels du maquillage dans le milieu de l’esthétique. Ils exercent bien entendu dans des instituts et salons d’esthétique, réalisant des maquillages pour des grandes occasions, comme des mariages par exemple.

Cependant, on les retrouve aussi beaucoup derrière les feux de la scène. Le monde du spectacle a constamment besoin des services de ces professionnelles, que ce soit dans le cinéma, la télévision, la mode ou le théâtre.

Quels sont les diplômes nécessaires pour exercer ?

Contrairement à la plupart des métiers de la beauté, devenir maquilleur(se) professionnel(le) ne requiert aucun diplôme d’état, comme ce serait le cas pour un coiffeur (CAP Coiffure) ou une esthéticienne (CAP Esthétique). Aucun prérequis n’est demandé dans l’absolu, il vous suffit juste de trouver un secteur qui accepte votre candidature.

Cela ne veut cependant pas dire que ce métier est accessible sans préparation. En l’absence de diplôme, l’expérience prime lors du processus de recrutement. Il est alors impératif de montrer une certaine expertise pour pénétrer dans ces métiers. Tous les moyens permettant de certifier ses compétences sont alors des atouts précieux.

Des formations pour se préparer rapidement au métier

Les formations dédiées au maquillage agissent comme une voie express, visant à enseigner toutes les compétences nécessaires pour pratiquer professionnellement.

On y retrouve également des notions plus complexes et théoriques enseignées de manière pédagogique par un professeur, telles que la morphologie ou la colorimétrie, ainsi que de nombreuses leçons pratiques.

Il s’agit également d’une excellente opportunité pour commencer à s’entraîner à des techniques de maquillage plus complexes, guidé par l’œil d’un professeur par le biais d’exercices réguliers. Une équipe pédagogique guide les apprenants tout au long de la formation, qui passera en revue un programme complet. Ce dernier comprendra :

  • Les bases et standards du maquillage professionnel
  • Techniques de maquillage sur visage, cils, yeux, lèvres et sourcils
  • Maîtrise du matériel et des produits cosmétiques
  • Maîtrise des théories du maquillage, colorimétrie, morphologie, contouring…
  • Consignes d’hygiène et sécurité à respecter des maquilleuses professionnelles

Bien qu’il n’existe pas de diplôme, cette formation peut vous délivrer une attestation de formation. Ce document agit comme une preuve solide de votre expérience, une garantie que vous maîtrisez toutes les bases pour vous lancer dans le métier.

En parallèle, il est également recommandé de construire un book ou un portfolio contenant les créations dont vous êtes les plus fières, effectuées au cours de votre formation ou tout au long de votre carrière.

Choisir de se former à distance

Dans l’impossibilité de se déplacer facilement ou dans un souci de gain de temps, de plus en plus d’apprenants optent pour la formation à distance. L’arrivée d’internet a permis de gommer l’éloignement et de créer de véritables classes virtuelles, proposant des résultats similaires à des cours en présentiel.

Ce nouveau mode de formation permet d’avoir des horaires bien plus flexibles qui s’adaptent à l’emploi du temps de chacun. Cela peut se révéler très pratique pour des personnes déjà actives. En savoir plus sur la formation à distance.

Découvrez aussi :