Une formation accessible et tout commence...

Morphologie : adapter le maquillage permanent à la peau et au visage

Afin d’obtenir un rendu optimal à chaque maquillage permanent, les dermographistes ont besoin de prendre en compte la morphologie de leur client. Voici les bases pour aider les artistes en herbe.

  • L’objectif du maquillage
  • La peau : le principal facteur à prendre en compte.
  • Morphologie du visage

 

Tout comme pour le maquillage traditionnel, le maquillage permanent n’est pas réellement censé remplacer mais complémenter un visage. Or, il est difficile de changer les traits hérités dès la naissance. Si certaines techniques peuvent donner un certain style sur un type de visage en particulier, ils peuvent laisser une toute autre impression sur une autre personne.

En d’autres termes, il n’existe pas de techniques de maquillage universel : il est alors impératif pour le dermographiste de s’adapter en fonction de la morphologie naturelle du client.

 

L’objectif du maquillage

Afin de comprendre en quoi le maquillage doit varier en fonction des personnes, on peut se poser la question : pourquoi se maquiller ?

Bien que les raisons exactes varient en fonction des personnes, la plupart du temps la beauté esthétique passe par la poursuite de plusieurs facteurs :

  • Une recherche de la symétrie : humains et animaux trouvent une beauté naturelle dans la symétrie. Se maquiller permet ainsi de corriger les légères différences entre les deux faces d’un visage.
  • Un jeu de lumière : L’éclairage naturel d’un visage ne va pas s’effectuer de manière uniforme : les différentes rondeurs et arêtes vont créer des zones d’ombres. Le maquillage peut être un moyen de les accentuer, créant naturellement un relief en faisant ressortir des éléments, ou au contraire, de vouloir les effacer en unifiant le visage.
  • Une mise en valeur : Le maquillage a comme but de sublimer, d’augmenter la réalité en la rendant plus vraie que nature. Les couleurs sont alors typiquement plus intenses, les rouges plus rouges et les traits plus marqués.
  • Redessiner un visage : Enfin, plus spécifique, le rôle d’un maquillage peut être de redessiner les contours naturels des traits d’une personne. Que ce soit par l’utilisation d’eyeliner, de couleurs vives ou des jeux de lumière, il peut s’agir de donner l’illusion de transformation physique. C’est dans cette spécialité que le maquillage permanent excelle, à la fois dans ses rendus et dans le fait que cette altération des traits est prévue pour le long terme.

 

La peau : le principal facteur à prendre en compte.

Maquillage Permanent peau

Si d’habitude la forme du visage est bien souvent le premier facteur auquel on pense lorsqu’on mentionne les variations d’un maquillage, le maquillage permanent est particulièrement influencé par l’état de la peau sur laquelle il s’opère.

En effet, certaines peaux sont plus ou moins réceptrices à ces techniques. Les résultats peuvent s’en retrouver altérés, demander une attention particulière ou se désagréer particulièrement rapidement.

Voici alors quelques facteurs à prendre en compte avant de proposer un plan de maquillage permanent à un client :

  • Le teint et la couleur de la peau : Cela peut sembler évident, mais la couleur de la peau elle-même peut certainement jouer sur un rendu, notamment en ce qui concerne les couleurs des pigments à utiliser.

 

Une personne blanche et une autre noire vont typiquement demander différents traitements au niveau des contrastes, des contours et des dégradés. Les pigments à appliquer sont différents et doivent s’adapter au teint de peau du client. Les jeux sur les zones d’ombres et de lumières vont également être affectés par ce genre de considérations.

 

  • Peaux grasses et acides : En fonction de certains facteurs génétiques ou comportementaux (tabac, stress, déséquilibre alimentaire), certaines personnes peuvent présenter une peau particulièrement grasse.

Bien qu’il y soit possible de réaliser des dermographies, ces peaux ont tendance à dégrader les maquillages permanents plus rapidement. Cela rend notamment des techniques plus fines et délicates, comme le sourcil poil à poil ou microblading, difficiles à réaliser car les tracés vont avoir tendance à rapidement se fondre les uns dans les autres.

 

  • Peaux ridées et âgées : Il n’y a pas réellement de contre-indication au maquillage permanent en fonction de l’âge, mais il convient de faire attention. En effet, particulièrement en ce qui concerne certaines techniques (rehaussement de sourcil, œil de biche), le résultat peut être drastiquement affecté par une peau naturellement tombante, modifiant le trait et l’impression donnée par un maquillage.

 

  • Maladies de peau : Idéalement, le maquillage permanent devrait être accessible à tous. Cependant, certaines peaux particulièrement atteintes par des conditions médicales (acné avancée, eczéma, lupus cutané) sont, dans leurs cas les plus prononcés, des contre-indications. Le maquillage permanent est alors tout simplement déconseillé, car si il n’est pas directement dangereux, il est fort probable qu’il soit fortement affecté par ces conditions et ne serait pas esthétiquement plaisant.

Morphologie du visage

Maquillage Permanent morphologie visage

On identifie dans le monde de l’esthétique plusieurs types de visages différents, chacun ayant typiquement besoin de corrections différentes.

Ces considérations affectent assez peu le maquillage permanent, qui n’opère que sur des sections assez spécifiques et non pas sur le visage dans son ensemble. Toutefois, connaitre ces bases est une aide toujours bienvenue pour savoir comment transformer un visage.

Le visage ovale est souvent dit comme étant le « visage parfait » pour le maquillage, universellement considéré comme étant le plus harmonieux. On va se rendre compte en réalité qu’une grosse partie des techniques de maquillage vont fondamentalement chercher à se rapprocher de cette forme par de subtiles retouches.

Voici les différents rendus généraux à essayer d’atteindre en fonction du type de visage :

  • Visage ovale : Accentuer légèrement les traits afin d’obtenir la symétrie et la forme la plus harmonieuse possible
  • Visage rond : Affiner légèrement les contours et tenter d’allonger le visage verticalement
  • Visage carré : Accentuer les traits féminins, opérer sur des surfaces plus fines et travailler les jeux d’ombres plus que de lumière.
  • Visage allongé : Accentuer les lignes horizontales au niveau des yeux et des lèvres pour élargir le visage.

 

Découvrez aussi