Une formation accessible et tout commence...

Quels ustensiles pour fabriquer vos pâtes fraîches ?

 

Fabriquer des pâtes fraîches est moins difficile que ça en a l’air, néanmoins, certains outils peuvent considérablement vous faciliter la vie ! Une fois que vous avez préparé votre pâte selon la recette désirée, semoule de blé dur ou semoule de blé tendre, avec ou sans œufs, il ne vous reste plus qu’à mettre en forme votre pâte ! Et c’est là que les choses se compliquent. Si votre pâte est bien réussie, elle devrait être facile à travailler. Néanmoins, cela nécessite tout de même de mettre la main à la pâte ! Lorsque l’on a le matériel adéquat en stock, on peut gagner de nombreuses minutes sur la préparation des pâtes maison ! Cette recette si simple, farine, eau et œuf, peut parfois en dissuader plus d’un à cause du temps de préparation. Cependant, avec l’habitude, il peut devenir moindre et faire des pâtes fraîches à la maison peut vraiment être un jeu d’enfant ! Si vous souhaitez investir pour vous faciliter la tâche ou si vous voulez commencer cette expérience culinaire avec toutes les cartes en main, restez avec nous ! Vous découvrirez tous les ustensiles de cuisine qui vous permettront d’obtenir des pâtes fraîches délicieuses en deux temps trois mouvements.

 

La base pour faire des pâtes fraîches

 

À l’image de la recette des pâtes fraîches et son minimalisme exemplaire (eau, farine, œuf, des ingrédients qui sont toujours en stock dans la cuisine !) les ustensiles nécessaires pour fabriquer vos pâtes maison sont au nombre de deux. Il vous faudra seulement un rouleau et un couteau ! Si vous n’avez pas de rouleau vous pouvez même utiliser une bouteille en verre, cela fera amplement l’affaire ! Vous n’avez pas besoin d’accessoire de cuisine supplémentaire pour réussir vos pâtes à la maison, pas même un moule !

Pour le rouleau à pâtisserie, il peut être intéressant de le choisir ajustable. Les différents crans vous permettront d’obtenir l’épaisseur et la régularité désirée plus facilement. La pâte à pâtes doit être très fine et il faut donc bien la travailler avant pour qu’elle soit plus facile à abaisser. Préférez également découper votre pâte au préalable en plusieurs pâtons pour vous faciliter la tâche. Ensuite, vous n’avez plus qu’à découper votre pâte selon le modèle choisi !

Pour les tagliatelles c’est simple, prenez votre pâte et pliez-la sur elle-même en éventail. Ensuite vous n’avez plus qu’à découper vos rubans selon l’épaisseur choisie ! Plus les rubans seront larges, plus vous vous éloignerez des tagliatelles qui font en moyenne 6 à 8 mm. Les fettucines quant à elle font environ 1 cm, tandis que les pappardelles font 2 cm. Il y a aussi et bien sûr les lasagnes qui sont des plaques plus ou moins large. Les farfalles, ces pâtes en formes de papillon n’ont, elles aussi, pas forcément besoin d’accessoire supplémentaire. Il vous suffit de découper plusieurs rectangles et d’appuyer avec vos doigts au milieu dans le sens de l’épaisseur pour former vos farfalles. Il existe plein de types de pâtes qui n’ont besoin d’aucun accessoire pour être formés ! Si les formes ne sont pas forcément régulières et parfaites c’est aussi ce qui fait le charme de vos pâtes maison ! Attention tout de même à la cuisson, plus vos pâtes seront régulières plus leur cuisson sera homogène.

 

En savoir plus sur comment faire des pâtes fraîches sans machine

 

Pour les pastiers aguerris !

 

Vous avez plusieurs fois réussi fièrement vos pâtes, mais vous en avez marre d’user du rouleau ? Si l’on peut parfaitement faire des pâtes sans machine, il y a bien deux ou trois ustensiles qui pourront grandement vous aider. Vous pensez sérieusement à investir dans des outils plus perfectionnés qui vous fassent gagner du temps et de l’énergie en cuisine ? L’achat d’un laminoir est sans aucun doute le premier investissement intéressant lorsqu’on aime fabriquer ses pâtes à la maison. 

 

  • Le laminoir

 

On l’appelle également une machine à pâtes. Il consiste en deux cylindres qui, actionnés mécaniquement ou électriquement, vous permettront d’obtenir l’épaisseur de pâte que vous désirez en deux temps trois mouvements. Pour l’utiliser, il faut découper votre pâte en plusieurs pâtons et les passer un à un dans le laminoir en commençant par le 1er cran soit celui qui vous donnera la pâte la moins fine. En effet, il faut toujours y aller petit à petit au risque de casser votre machine. Attention, un laminoir ne se lave pas à l’eau ni au lave-vaisselle mais s’essuie avec un torchon qui peut être humidifié au préalable. Si la plupart sont faits en acier inox, de l’eau à l’intérieur aurait de la peine à sécher et abîmerait votre machine sur le long terme.

 

Un laminoir premier prix vous coûtera une vingtaine d’euros mais attention cependant à la qualité ! Un bon laminoir tourne davantage autour des 70€ pour une machine manuelle et 170€ pour une électrique. Cependant, vous pouvez en trouver des moins chers sur les brocantes ou sur les sites de rachat entre particuliers. Un laminoir professionnel peut coûter jusqu’à 2000€. Généralement il faut prévoir de rajouter un accessoire à votre laminoir. Il existe différents modules vendus séparément que l’on peut ajouter au laminoir afin de couper la pâte selon différentes formes : spaghetti, tagliatelle, etc. Ces accessoires permettent d’avoir des pâtes parfaitement régulières sans se fatiguer ! Il existe même des accessoires qui permettent de fabriquer des raviolis directement avec le laminoir. La célèbre marque de machines à pâtes fabriquées en Italie, Marcato, propose ce genre d’accessoires vous permettant d’éviter de faire un ravioli à la fois. Imperia, Atlas et Gefu font également, parmi d’autres marques, des machines à pâtes de bonne qualité proposant nombre d’accessoires.

 

  • Petits accessoires

 

Il existe une pléthore d’accessoires pour vous aider à confectionner vos pâtes : emporte-pièces, découpes raviole, roulettes dentelées ou non, extensibles ou non. Il existe également des rouleaux à spaghetti ou à fettucine, des découpes farfalle, des planches à gnocchis, moule à ravioli… Il existe deux types de ravioli. Les raviolis chausson, qui sur le modèle du chausson aux pommes se replient sur un seul côté et les raviolis se refermant sur les 4 côtés.

 

Petit rappel aussi, la différence entre les ravioles et un ravioli. Les ravioles sont plus petites et sont fabriquées à partir d’une pâte plus fine à base de farine de blé tendre. Ils sont généralement farcis de fromage et de fines herbes. Les raviolis (“ravioli” en italien est le pluriel de “raviolo”) sont plus grands, farcies avec de la viande et confectionnés à partir de semoule de blé dur. Moule, planche et emporte-pièces en inox sont là pour vous aider à confectionner toutes ces recettes de pâtes farcies. À vous de voir de quel produit vous avez besoin selon les formes que vous souhaitez essayer !

 

Pour les futurs chefs ! 

 

  • Le séchoir à pâtes

 

Encore un outil qui peut vraiment se révéler essentiel selon les pâtes que vous préférez façonner. Toutes les pâtes fraîches doivent sécher au moins 30 minutes après façonnages et avant cuisson. Pour les pâtes courtes et les pâtes farcies, c’est plutôt simple. Il vous suffit de les disposer sur un torchon propre fariné. Vous pouvez aussi procéder de la même manière pour les pâtes longues mais le séchage sera moins optimal surtout si vous en faites en grosse quantité. Faire vos pâtes fraîches en bonne quantité peut vous permettre d’en conserver une partie en la faisant sécher complètement. 

 

Attention, faire sécher plusieurs jours des pâtes aux œufs est déconseillé, il vaut mieux le tenter sur les pâtes à base d’eau et avoir un instrument pour contrôler le taux d’humidité dans l’air sous peine de voir vos pâtes moisir. Cet ustensile consiste en une sorte de promontoire disposant de plusieurs bras pliant pour faciliter le rangement. Il vous permettra de faire sécher la pâte de manière optimale notamment les pâtes longues, comme les spaghettis ou les tagliatelles. Un séchoir à pâtes vous coûtera entre 20€ et 50€ selon le modèle de séchoir et ses matériaux (en plastique, en inox, en bois etc.)

 

  • La machine à tréfiler les pâtes

 

Ce type de machine à pâte est aussi appellé un extrudeur. Il permet de façonner facilement différentes formes de pâtes que vous ne pouvez pas obtenir avec un simple laminoir. Par exemple les spaghettis creux, les tubes ou les torsades. Le principe est simple, c’est un mécanisme qui permet de pousser la pâte à travers un disque en métal servant de matrice qui lui donne ainsi sa forme. Traditionnellement les machines à tréfiler les pâtes sont en bronze ce qui donne aux pâtes une texture non lisse et leur permet ainsi de mieux accrocher les sauces. Néanmoins, les appareils professionnels peuvent coûter jusqu’à 2000€. Vous pouvez néanmoins profiter des soldes pour faire de bonnes affaires ! Pour les amateurs, vous pouvez trouver ce genre de machine à partir de 100€ mais une bonne machine coûtera autour de 200€. Généralement les machines à tréfiler les pâtes sont fournies avec différents disques qui permettent d’obtenir chacun une forme de pâtes différentes. Certains appareils vous proposent même une fonction pétrissage pour la pâte. Vous n’avez plus qu’à mettre vos ingrédients et la machine fait le reste !

Si la machine à tréfiler les pâtes vous enlève le plaisir de façonner vos pâtes vous-même, elle vous permettra de vous concentrer sur les recettes et les accompagnements, ce qui est finalement aussi important qu’avoir des pâtes de qualité ! N’oubliez pas tout de même d’accorder un soin tout particulier à la cuisson ainsi qu’à chaque produit utilisé dans votre préparation ! Alors dans quel accessoire allez-vous investir ?

 

Tout savoir sur la cuisson des pâtes fraîches

 

En savoir plus :