Une formation accessible et tout commence...

Quelle est la définition de vegan ?

Veggie, vegan, végétal… Depuis plusieurs années, on voit apparaître dans les rayons de grandes surfaces des produits présentant ces termes. Tous sont notamment utilisés pour de la cuisine vegan. Dans le monde, on considère que 5% des personnes suivent un régime végétarien ou végétalien. En France, 4% de la population se considère comme végane. Mais quelle est la définition de ce terme et quelle est la différence entre les régimes végétalien et végétarien ? Ne bougez pas, vous saurez tout sur la définition du véganisme dans cet article.

 

Vegan, vous avez dit vegan ?

Être vegan, ce n’est pas seulement exclure la viande de son régime et se contenter d’une alimentation à base de fruits et de légumes. Le véganisme est un véritable mode de vie. Les vegans excluent tout produits d’origine animale. Ainsi, au-delà d’appliquer un régime végétalien (sans viande animale et seulement à base d’aliments végétaux, comme les plantes et les fruits), une personne végane n’achète pas de cuir ou de fourrure, par exemple. Cela vaut pour les chaussures comme pour les vestes ou même les canapés. Les bijoux font aussi l’objet d’une attention particulière de la part des vegans. Dans le véganisme, on ne porte pas de bijoux dont les composants sont issus d’animaux (perles, plumes, etc.) Les produits de cosmétique préalablement testés sur des animaux sont également proscrits par le végétalisme.

 

Dans l’alimentation, le véganisme se traduit par le végétalisme. Ce régime en plus d’interdire de manger de la viande, exclut également le miel, car issu de l’exploitation des abeilles. Ce mode de vie dicté par la protection des animaux implique aussi de ne pas se rendre dans des zoos ou d’assister à des spectacles de cirques mettant en scène des animaux. Le but du véganisme est de faire en sorte que le règne animal ait le même traitement que les individus.

 

Généralement, l’une des premières questions qui vient à l’esprit lors d’une conversation avec un individu vegan sur son alimentation, est les carences qui pourraient être causées par l’absence de viande et donc de protéines. Ces carences peuvent être évitées en gérant son alimentation grâce à des combinaisons d’aliments astucieuses en cuisine. De nombreuses personnalités et notamment des sportifs de haut niveau sont végétaliens. On pense notamment au pilote anglais de Formule 1 Lewis Hamilton. Nous l’avons déjà dit plus haut, en France, 4% de la population se considère comme végane. Dans le monde, 5% des personnes suivent le régime végétalien ou végétarien.

 

Historique du végétalisme

Bien que ce terme se soit véritablement démocratisé dans le courant des années 2010, le végétalisme (ou véganisme) trouve son origine bien plus tôt. Il faut ainsi remonter à 1944 et la création de la Vegan Society. Le terme vegan est issu de la contraction du terme anglais vegetarian. Peu après la fondation de la Vegan Society, la vitamine B12 et son importance sont révélées. Cette vitamine n’est disponible dans aucune plante (hormis quelques types d’algues). On ne la trouve que dans le règne animal. Dès lors, il est recommandé à toute personne végane de consommer de la vitamine B12 pour ne pas souffrir de carences, d’anémies sévères ou d’autres soucis de santé. Au départ, les personnes véganes sont réticentes à devoir consommer un complément alimentaire. C’est à partir de 1965 et d’une nouvelle campagne de santé publique que la vitamine B12 a véritablement commencé à être consommée par les personnes véganes. Cette consommation a d’ailleurs été facilitée après que la synthèse de cette vitamine est devenue possible en 1972.

 

Quelle est la différence entre végétarien et vegan ?

Il ne faut pas confondre le régime végétarien avec le régime végétalien. Comme expliqué ci-dessus, le régime végétalien est un élément du mode de vie vegan. Un individu vegan exclut donc tout produit issu et lié à l’exploitation animale. Une personne appliquant le régime végétarien se contente de suivre un régime alimentaire excluant la viande. Néanmoins, on détermine plusieurs variantes du régime végétarien : 

 

  • Le lacto-végétarisme : on consomme des produits laitiers mais pas d’œufs ni de viande.
  • l’ovo-lacto-végétarisme : on ne mange pas de viande au cours des repas. En revanche, on consomme du lait, des œufs et des produits laitiers (yaourts, fromage, etc.). Cette forme de régime végétarien est la plus répandue dans les pays occidentaux.
  • L’ovo-végétarisme : on exclut toujours la viande mais on consomme des œufs. Les produits laitiers et le lait sont exclus, en revanche.
  • Le pesco-végétarisme : on s’autorise à manger du poisson.

 

En savoir plus sur la différence entre végétarien et vegan

 

 

En savoir plus sur la cuisine vegan :