Organisme de formation à distance depuis 2005

Des formations jusqu’à 10 fois moins chères pour tous !

Demandez votre documentation

Conseils & accompagnement

Du lundi au vendredi
De 8H30 à 18H00.

-------------------


02 99 78 19 04

Les métiers du domaine de la coiffure

COIFFEUR

Secteur

Le coiffeur peut exercer ses missions au sein de salons franchisés, dans des salons de coiffure indépendants, au domicile des clients. Il peut également être gérant de son propre salon.

Avec 6,2 milliards de chiffre d’affaires par an, la coiffure est le 2eme métier du secteur de l’artisanat. En 2014, 168 000 actifs exercent le métier de coiffeur en France. Ce chiffre tient compte de personnels salariés ou des coiffeurs à leur propre compte.

 

La coiffure est un secteur dynamique et en développement permanent : 1,18 salon de coiffure pour 1000 habitants. Avec un grand nombre de départ à la retraite, les métiers de la coiffure voient une explosion du nombre de reprises de salons.

 

Les difficultés de recrutements existent toujours avec plus d’offres que de candidats intéressés. 

 

Métier coiffeur - Espace Concours

Presentation metier

Outre des compétences techniques acquises au cours de sa formation, le coiffeur doit avoir un sens très fort du contact humain.

Il doit maitriser les fondamentaux de la coiffure :

 

  • Shampoing
  • Coupe homme
  • Coloration, mèches
  • Permanente
  • Mise en forme temporaire : brushing avec différents effets : wavy, lissage.

 

Le coiffeur doit avoir à cœur de se former aux nouvelles techniques de coiffage : lissage japonais, lissage brésilien, tye and dye… afin de proposer des offres novatrices, attirant des clients toujours en quête des dernières nouveautés dans le secteur de la beauté.

 

Missions

Au cœur des métiers de l’Artisanat dans le secteur beauté-coiffure, le coiffeur doit faire preuve de nombreuses qualités afin d’évoluer avec aisance dans ce métier.

Outre la maitrise des techniques de coiffure traditionnelles, le coiffeur doit avoir le souci continuel de se former afin de proposer des prestations innovantes. Le coiffeur est une personne moteur au sein du salon de coiffure et doit développer des compétences dans le domaine du conseil et de vente.

 

Qualités et compétences 

Psychologie, écoute sont des qualités attendues par le client. Le coiffeur doit également avoir à cœur de participer au chiffre d’affaires du salon. Les compétences requises sont les suivantes :

  • Savoir repérer les besoins du client,
  • Assurer un diagnostic complet des cheveux,
  • Maitriser les différentes techniques de coupes hommes, femmes et enfants,
  • Maitriser les techniques de coiffage hommes, femmes et enfants,
  • Maitriser les  « techniques » coiffure : coloration, mèches, permanente,
  • Respecter les règles d’hygiène et sécurité,
  • Savoir conseiller, vendre un produit coiffure,
  • Assurer la tenue du stock,
  • Assurer la bonne tenue de l’établissement.

Et une bonne résistance physique ! 

 

Débouchés 

Après quelques années d’expériences professionnelles, le coiffeur peut ouvrir son propre salon.

 

A l’issue de l’obtention de son CAP coiffure, possibilité de poursuivre sa formation à travers plusieurs filières :

 

  • MC coloriste permanentiste,
  • MC styliste visagiste, 
  • MC coiffure coupe couleur,
  • BP (brevet professionnel) de coloriste permanentiste ou styliste visagiste,
  • Bac pro perruquier-posticheur,
  • BM (brevet de maîtrise),
  • BTS métiers de la coiffure : après un bac orienté scientifique et technique, après le BP.

 

Salaire

En début de carrière : SMIC+ intéressement au chiffre d’affaires

Après quelques années d’expérience : 1 600 € brut

 

COIFFEUR A DOMICILE

Secteur

Le secteur de la coiffure connait une croissance très forte liée notamment au développement des créations des activités en auto-entreprenariat (9769 auto-entrepreneurs en 2013, représentant 12,7% des activités). 

 

Le secteur de la coiffure à domicile est très prometteur et compte plus de 15 000 activités, ce chiffre a doublé en 7 ans. Les prix des prestations peuvent être attractifs car le coiffeur à domicile n’a pas à assurer les charges d’un salon. 

 

Coiffeur à domicile - Espace Concours

Présentation métier

L’entreprenariat permet de créer son propre emploi, en travaillant à son rythme et ainsi de fidéliser une clientèle rurale ou une clientèle active qui souhaite optimiser son temps. La coiffure permet également de proposer à la clientèle des horaires « à la carte ».

 

Missions

Métier de la beauté par excellence, la coiffure à domicile est gage de qualité : le coiffeur est 100% dédié à son client : pas d’interférences de prises de rendez-vous, de clients qui attendent, de collègues ou autres clients parasites. Responsable de sa propre entreprise, le coiffeur à domicile a pour objectif une satisfaction clientèle à 100%.

 

Qualités et compétences 

En plus de compétences techniques de coupes hommes et femmes, de mises en forme temporaires, coloration, mèches et permanentes, le coiffeur à domicile devra également être à l’écoute de son client, conseiller et savoir faire preuve de psychologie.

 

Débouchés

Le CAP coiffure est le 1er diplôme qui permet de se déclarer comme auto-entrepreneur en tant que coiffeur à domicile. Il possible de poursuivre cette formation avec des mentions complémentaires : coloriste permanentiste, styliste visagiste et coiffure coupe couleur ou Brevet Professionnel coloriste permanentiste ou styliste visagiste.

 

Salaire

Le salaire est déterminé selon le nombre de prestations journalières (environ 50€/prestation).

 

COIFFEUR STUDIO

Secteur

Le métier de coiffeur studio est certainement l’un des plus exigeants dans le monde professionnel de la coiffure.
Après une expérience en salon de coiffure, le coiffeur studio exerce en backstage de défilés, en studio pour des shooting ou des tournages de films, court-métrages, films publicitaires.
L’objectif est de donner une expression à un modèle de ce qu’il n’est pas. Nous sommes dans la transformation.

Coiffeur studio - Espace Concours

Présentation métier

Avoir un esprit créatif et de l’audace sont des qualités largement recommandées dans ce secteur d’activité. 

 

Missions

Le coiffeur studio prend en charge l’ensemble des étapes permettant la réussite de défilés, de prises de vue pour la presse, publicité, tournage, films, courts-métrages. Nous rentrons avec ce métier en plein cœur du monde du showbizz.

 

Il collabore avec une équipe pluridisciplinaire : directeurs artistiques, habilleurs, maquilleurs, directeur de la photo…


Au cours de ces étapes, les missions seront les suivantes :

  • Préparation de la prise de vue
  • Transformation des modèles
  • Retouches permanentes

Qualités et compétences

  • Compétences techniques en coiffure indispensables
  • Parfaite connaissance de la nature des cheveux
  • Maitriser les techniques d’extensions capillaires
  • Maitrise des techniques de retouche photos
  • Etre à l’écoute, bien comprendre les attentes du client
  • Avoir une très forte capacité d’adaptabilité
  • Importance du relationnel

Débouchés

Après quelques années d’expériences dans ce domaine, le coiffeur studio pourra être responsable de son propre salon ou devenir directeur artistique.

 

Salaire

Généralement le coiffeur de studio est rémunéré à la vacation (environ 450-500€/jour). 

COIFFEUR FORMATEUR

Secteur

Au sein d’un établissement scolaire,  le coiffeur formateur participe au projet pédagogique de l’école. Il conçoit des supports pédagogiques et anime ses cours avec pour objectif la réussite des élèves. 

 

Coiffeur formateur - Espace Concours

Présentation

Pour enseigner au sein d’un CFA, le formateur coiffeur doit être titulaire :

  • BP coiffure + 7 ans d’expérience
  • BMS (Brevet de Maitrise) niveau 3 + 5 ans d’expérience

 

Pour enseigner au sein d’un lycée professionnel, le formateur coiffeur devra être en plus titulaire d’un CAPLP (Certificat d’Aptitude au Professorat de Lycée Professionnel) ou d’un CAFEP (Certificat d’Aptitude au Professorat  de l’Enseignement Privé).

 

Missions

Au cœur de l’enseignement, le coiffeur formateur aura à cœur de faire partager sa passion à des élèves en plein apprentissage. Il devra développer à la fois des compétences techniques mais aussi pédagogiques et de fortes qualités relationnelles. 

 

Qualités et compétences

  • Maitrise totale des compétences techniques en coiffure
  • Savoir faire preuve de pédagogie
  • Capacité à transmettre ses connaissances et compétences
  • Ecoute, patience et fermeté

 

Débouchés

Après quelques années d’expériences dans le professorat, le coiffeur formateur pourra développer davantage de responsabilités au sein de l’établissement scolaire.

Il pourra également évoluer vers un poste de formateur (dans le cadre de la formation permanente : pour une marque de coiffure ou pour un distributeur).

 

Salaire

Salaire de départ 1700€. Ce salaire peut varier s’il s’agit d’un établissement public ou privé. 

 

COLORISTE, PERMANENTISTE

Secteur

Au cœur des métiers de la coiffure, le coiffeur coloriste, permanentiste est un artisan artiste qui maitrise les techniques de sublimation des cheveux.

 

Coloriste, Permanentiste - Espace Concours

Présentation

Coiffeur expérimenté, le coloriste permanentiste doit savoir maitriser les techniques de coloriste afin de mettre en valeur un visage mais aussi maitriser les techniques de mise en forme permanente afin de changer la texture du cheveu.

 

Missions

Professionnel clef au sein d’un salon, l’objectif du coloriste permanentiste est de magnifier les cheveux des clients : mettre en valeur des boucles, un visage, rehausser la carnation d’une cliente.

 

 Qualités et compétences

Il est nécessaire de :

  • Maitriser l’ensemble des techniques du CAP coiffure et de manier avec précaution les produits colorants,
  • Etre à l’écoute des besoins du client,
  • Avoir un sens créatif très développé,
  • Etre expert dans la colorimétrie et avoir une sensibilité pour sublimer une chevelure,
  • Connaitre la réaction des cheveux, souvent sensibilisés par différentes techniques.

 

Débouchés

  • BP coiffure afin de devenir gérant de son propre salon de coiffure
  • BTS métiers de la coiffure

 

Salaire

Le salaire de départ est le SMIC. Après quelques années d’expériences, le salaire peut s’élever à 2000€, voire plus en fonction des salons.

 

GERANT SALON DE COIFFURE

Secteur

Personne clef de l’établissement, le gérant d’un salon de coiffure en est également le chef d’orchestre. Il a à cœur de participer au développement du chiffre d’affaires et de mettre en place une dynamique d’équipe afin de développer et d’optimiser les compétences de son personnel.

Gérant salon de coiffure - Espace Concours

Présentation

Le gérant de salon de coiffure doit obligatoirement être titulaire d’un BP coiffure.
2 options sont désormais possibles pour le BP coiffure : coiffure homme ou coiffure événementielle.

 

Missions

Avoir le goût du leadership, savoir gérer un salon de coiffure tant en développant des qualités en terme de gestion administrative que de comptabilité, telles sont les missions du gérant de salon au quotidien. Le patron d’un salon de coiffure doit également développer des qualités relationnelles ainsi qu’artistiques.

 

Qualités et compétences

  • Mettre en place une stratégie d’entreprise,
  • Développer le chiffre d’affaires du salon de coiffure,
  • Savoir animer une équipe : écouter, motiver, former,
  • Gérer le stock,
  • Superviser l’accueil clients,
  • Apporter des conseils personnalisés.

 

Débouchés

Après quelques années d’expériences, le gérant d’un salon de coiffure pourra créer d’autres salons et à terme développer une franchise.

 

Salaire

Tout dépend de la taille du salon et de la rentabilité.
La rémunération varie entre 1800€ et 5000€/mois.