Une formation accessible et tout commence...
Publié le 14/01/2022 -
1 min de lecture

Myopie chez l’enfant : comment la détecter et la prendre en charge ?

Partager sur
Myopie chez l’enfant : comment la détecter et la prendre en charge ?

La prévalence de la myopie est de plus en plus importante chez les enfants et doit être surveillée aussi bien par les parents, par les professionnels de la petite enfance et de la santé. Détectée vers l’âge de 7 – 12 ans, généralement lorsque l’enfant entre à l’école, la myopie est un trouble de la vision qui crée un inconfort chez l’enfant. Sa vision de loin est floue. Plus la myopie est importante, plus l’image ou l’objet doit être approché des yeux pour obtenir une vision nette. Plus la myopie est prise en charge de manière précoce, moins il y a de chance qu’elle s’aggrave à l’âge adulte. C’est pourquoi il est important de la détecter le plus tôt possible pour pouvoir la prendre en charge.

 

Comment détecter la myopie chez l’enfant ?

Pour dépister la myopie, les parents et les professionnels de la petite enfance doivent prendre garde à différents signes qui peuvent être annonciateurs de ce trouble :

 

  • si l’enfant plisse régulièrement les yeux on fronce les sourcils pour voir de loin
  • s’il cligne des yeux ou se les frotte de manière excessive
  • s’il a besoin d’être au premier rang pour voir les images lors d’une histoire
  • s’il lit ou dessine le nez très proche de sa feuille
  • s’il se plaint de maux de tête fréquemment.

 

Les causes de la myopie

La myopie est due au fait que le globe oculaire est trop long et la conséquence est que l’image vient se former en avant de la rétine, d’où la vision floue. Elle est causée par une croissance trop rapide des yeux et une continuité de cette croissance après l’âge normal (les yeux atteignent leur taille adulte vers l’âge 13 ans).

 

Si ce trouble visuel est la plupart du temps héréditaire, les facteurs environnementaux sont également à prendre en compte. Il a été prouvé que les enfants jouant régulièrement en plein air ont moins de risques de devenir myopes. En effet, les écrans et les lumières artificielles favorisent le développement de la myopie.

 

Or, la myopie ne doit pas être prise à la légère. En effet, celle-ci peut avoir des complications sévères à l’âge adulte comme un décollement de la rétine, des glaucomes ou des cataractes précoces.

 

L’évolution de la myopie doit donc être surveillée de près. La vision floue peut également constituer un handicap au quotidien pour l’enfant. Non seulement celui-ci peut être rejeté pour ses difficultés, mais ce trouble peut également avoir un impact sur son développement moteur et son apprentissage scolaire si celui-ci n’est pas détecté.

 

La prise en charge de la myopie

Pour prendre en charge ce trouble visuel, on utilise habituellement des lunettes munies de verres correcteurs. Les verres en question sont de forme concave. La forme des verres viendra compenser la forme du globe oculaire qui s’allonge et crée la myopie.

Les lentilles de contact sont également une bonne solution pour corriger la myopie. Contrairement aux idées reçues, le port des lentilles peut être tout à fait indiqué pour les enfants. Les lentilles peuvent permettre de corriger des problèmes que le port de lunette ne peut pas résoudre. Les lentilles sont également recommandées dans le cas où l’enfant possède une grande différence de correction entre les yeux.

 

Comment prévenir ou ralentir la myopie ?

Pour éviter de développer de la myopie ou pour la ralentir dès les premiers signes, les enfants ne doivent pas consacrer plus de trois heures par jour à des activités sollicitant fortement la vision telles que la lecture ou les écrans.

 

Les enfants doivent également éviter les écrans avant la période le coucher. En effet il est prouvé désormais que la lumière bleue favoriserait la sécheresse oculaire et ainsi les lésions et les maladies oculaires.

 

Il est également conseillé aux parents de laisser leurs enfants passer au moins 90 minutes dehors par jour pour réduire leur risque de myopie. En effet l’exposition à la lumière naturelle ralentie la progression de la myopie. La production de dopamine, un neurotransmetteur produit dans la rétine sous l’effet de la lumière, éviterait une croissance excessive de l’œil. Ainsi, si votre enfant est myope, encourager à jouer à l’extérieur !

 

 

Vous êtes passionné par la petite enfance ? Formez-vous et obtenez votre CAP Petite Enfance avec Espace Concours !

Comment me former au CAP AEPE ?