Une formation accessible et tout commence...
Publié le 03/08/2021 -
1 min de lecture

Comment occuper un enfant qui s’ennuie ?

Partager sur

Votre enfant s’ennuie et vous ne savez pas comment l’occuper ? La cuisine, la peinture, les puzzles, vous avez tout essayé mais rien ne retient son attention plus de 10 minutes ? Vous regardez par la fenêtre, il pleut, vous avez une tonne de choses à faire mais refusez de le laisser regarder la télé ? En vérité, l’ennui de l’enfant est loin d’être une fatalité contre laquelle il faut lutter. Au contraire, laisser votre enfant s’ennuyer lui permettra d’apprendre à jouer seul. Si votre enfant est habitué à être sans cesse occupé, il sera démuni lorsqu’il sera tout seul et s’ennuiera. Si la période des vacances vous inquiète, les moments de creux où vous avez besoin de travailler ou faire la cuisine, sachez que le développement de votre enfant passe aussi par ces périodes d’ennui !  

 

Pourquoi l’enfant s’ennuie ?

 

L’ennui est mal vu dans notre société où on nous apprend à toujours être occupées, productif, à dresser des “to do” listes et à avoir toujours quelque chose à faire. Lorsqu’on est parents ou professionnel(le) de la petite enfance, il paraît normal de vouloir que l’enfant s’occupe et fasse des activités. Que ce soit la musique, le sport ou encore les activités créatives, on aime savoir que notre enfant exploite tout son potentiel manuel, intellectuel ou physique. 

Ainsi, vous avez inscrit votre enfant a de multiples activités, poney, danse, arts plastiques etc. Vous voulez que votre enfant s’occupe le plus possible en variant ses activités ! Vous évitez à tout prix le moment où, la seule idée qui vous vient c’est de le mettre devant un dessin animé. Il est déconseillé de laisser un enfant en bas âge trop longtemps et quotidiennement devant la télévision ou les écrans en général. Beaucoup de médecins conseillent même de bannir tout écran avant l’âge de trois ans. Mais ce n’est pas si facile ! 
 

Le temps d’attention d’un bébé est très court. Il peut arriver de faire pas moins de 10 activités en une matinée avec votre enfant. C’est simple, l’après-midi, vous ne savez plus quoi faire ! Les enfants habitués à la crèche et garderie sont aussi habitués à avoir de nombreux partenaires de jeu, ainsi parfois lorsqu’ils se retrouvent seuls, ils ne savent plus trop comment s’occuper. À l’école aussi, les enfants sont toujours occupés. 

Ces périodes d’ennui résultent finalement non pas d’un ennui réel mais surtout d’un manque d’occupations stimulantes.
 

Et si vous laissiez votre enfant s’ennuyer ? Finalement, il trouvera sans doute comment s’occuper simplement tout seul ! Laissez votre enfant découvrir son potentiel, ses goûts, ses envies, c’est aussi le laisser s’ennuyer.
 

Les bénéfices de l’ennui 

L’ennui à la maison n’est finalement pas un problème, saviez-vous que celui-ci stimule la créativité ? Laisser vos enfants rêvasser peut être bénéfique pour eux. C’est justement les moments de creux où l’enfant pourra prendre ses initiatives. Si vous le stimulez sans cesse en lui proposant des idées qui sont les vôtres, vous ne laissez aucune place à ses propres idées, envies… Laissez la curiosité de votre enfant s’exprimer. Vous verrez que celui-ci peut s’amuser tout seul, pendant plusieurs heures sans faire une activité déterminée. L’imagination chez les enfants est vraiment très développée et un simple objet peut être la manifestation de tout un monde imaginaire pour lui. Laisser votre enfant s’ennuyer c’est lui permettre de développer son univers intérieur. 

 

La preuve que l’ennui est bénéfique : c’est souvent lorsque vous prenez une douche, êtes dans le bus ou en voiture, tous les moments où votre pensée divague et se laisse un peu aller, que vous avez des idées, que vous faites des liens inattendus ! 
 

Les psychologues ont même trouvé une fonction à l’ennui. L’ennui se manifeste lorsque les activités qui nous sont accessibles ne nous semblent pas intéressantes ou importantes et qu’il y a sûrement quelque chose de mieux à faire. Ainsi l’ennui stimule notre besoin d’exploration et notre intelligence. Si votre enfant s’ennuie, ce n’est pas forcément parce qu’il cherche une activité inédite mais plus simplement parce qu’il cherche à faire quelque chose qui a du sens pour lui.  

 

Cette recherche de sens dans ce que l’on fait peut parfois amener certains enfants à s’ennuyer à l’école. Ils ne voient pas l’utilité d’apprendre certains problèmes de maths ou de grammaire car on ne leur explique pas leur application pratique et ils ne voient pas comment s’en servir au quotidien. C’est souvent le signe d’un enfant précoce. Les enfants avec un haut potentiel s’ennuient plus souvent car ils ont besoin de faire quelque chose qui les stimule davantage mais surtout qui répondent à leur désir. Il faut alors repérer ce qui plaît à votre enfant, n’hésitez pas à le questionner pour mieux comprendre ce qui le motive ou non. S’amuser, comprendre, jouer oui mais pas coûte que coûte. L’occupation doit plaire à votre enfant en premier lieu. 

 

Choisissez alors des jeux qui sont adaptés aux enfants précoces comme les jeux Montessori par exemple. Veillez également à lui proposer différents types de jeu pouvant répondre à toutes ses aspirations. Des jeux en bois, des casse-têtes, des jeux d’adresse ou de réflexion, des livres… 

  

Vous pensez que votre enfant est plus éveillé que la moyenne ? En savoir plus sur :

Comment repérer et accompagner un enfant précoce ?  

 

 

Comment transformer l’ennui en créativité ? 

 

Pour canaliser l’ennui de l’enfant et le transformer en quelque chose de ludique et didactique, vous pouvez aider l’enfant à verbaliser ce qu’il ressent. Par exemple, lui demander ce qu’il aimerait faire, ce qui lui ferait plaisir. Vous pouvez également lui dire que ne pas savoir quoi faire est normal et que cela vous arrive aussi. Laissez-le décider de ce qu’il souhaite faire. Vous pouvez tout de même lui proposer quelques idées, faire un coloriage, lire un livre… Laissez aussi des jeux à sa disposition. Il faut que ceux-ci soient adaptés à son âge. Réparez ceux qu’il aime bien et laissez-les dans des caisses aux sols ou en tout cas accessibles pour que l’enfant fasse face à ses propres désirs. 

Il est même conseillé aux parents de laisser des plages horaires libres dans la journée de l’enfant pour qu’il puisse s’amuser tout seul. Laissez l’enfant vivre sa vie développe son autonomie. Lorsqu’il sera habitué vous le verrez alors prendre davantage d’initiatives et s’intéresser de lui-même à la lecture, à l’écriture et même à l’histoire ou à d’autres sujets. 

 

Pour ancrer cette habitude dans le quotidien de l’enfant, les parents ne doivent pas hésiter à être présents et à passer du temps avec lui. Ces moments d’intimité permettront de rassurer l’enfant et de lui donner confiance en lui. C’est ainsi qu’il gagnera en autonomie. Plus l’enfant est jeune et plus il a besoin de présence, mais lorsqu’il s’éloigne et prend l’initiative d’aller jouer tout seul laissez-lui ce moment. Vous pouvez également commencer un jeu avec lui et le laissez finir tout seul cela entraînera votre enfant à jouer et à s’occuper l’esprit sans vous ! 

Comment se former ?

La formation CAP Petite Enfance

L'équipe pédagogique d'Espace Concours vous propose une préparation à distance complète