Une formation accessible et tout commence...
Publié le 13/12/2018 -
1 min de lecture

CAP AEPE : tout savoir sur les fiches techniques pour l’EP1

Partager sur
epreuve cap petite enfance

Le nouveau CAP Petite enfance comporte 3 épreuves professionnelles : 

EP1 – Accompagner le développement du jeune enfant.

EP2 – Exercer son activité en accueil collectif

EP3 – Exercer son activité en accueil individuel.

L’EP1, relative au développement de l’enfant, prend la forme d’un oral. Au cours de l’épreuve, il vous sera demandé de présenter un soin quotidien donné à l’enfant et une activité d’éveil ou d’apprentissage, à partir de deux fiches techniques que vous aurez rédigé au préalable. Pour envisager cette épreuve avec sérénité, retrouvez les conseils de notre responsable pédagogique et de notre professeur petite enfance !

L’organisation de l’oral pour l’épreuve professionnelle 1 du CAP AEPE 

En quoi consiste l’EP 1 du CAP AEPE ?

 

Cette épreuve sera la plus importante au niveau du coefficient puisque celui-ci est de 5. 

L’épreuve consiste donc en un oral qui sera divisé en deux parties :

 

  • 10 minutes seront consacrées à :

 

  1. Votre présentation (parcours, ambitions, motivations)
  2. La ou les structures d’accueil qui vous ont accueillis
  3. Le projet pédagogique mis en place dans cette structure

 

  • 15 minutes sont ensuite consacrées à l’entretien avec le jury. Celui-ci vous posera différentes questions pour éclaircir ou approfondir vos propos.

 

Les fiches techniques, un soutien pour votre oral

Pour vous soutenir durant cette épreuve, vous devez préparer des fiches techniques qui détailleront votre sujet. Comme ces fiches concernent l’épreuve professionnelle 1 : Accompagner le développement du jeune enfant, elles doivent parler d’un enfant en particulier et non d’un groupe. Il est possible également de mentionner un groupe très réduit d’enfant, comme 2 ou trois enfants. C’est seulement durant l’épreuve professionnelle 2 que vous pourrez mentionner votre expérience avec l’accueil et la gestion de collectif moins restreints d’enfants car elle évalue justement vos compétences en accueil collectif de jeunes enfants.

 

Les fiches techniques s’appuient sur votre expérience réelle

Dans tous les cas, la rédaction de vos fiches technique doit obligatoirement s’appuyer sur votre expérience réelle dans une ou plusieurs structure d’accueil d’enfants de 0 à 3 ans. Elles doivent nécessairement concerner le jeune enfant (de 0 à 3 ans), et donc rendre compte de votre expérience

 

  • au sein d’un EAJE, 

 

  • d’une micro-crèche, 

 

  • d’une halte-garderie, 

 

  • ou encore auprès d’une assistante maternelle 

 

Vous devez vous appuyer sur des expériences vécues dans vos différents stages et si possible des activités et des soins que vous avez pratiqués à plusieurs reprises et sur lesquels vous vous sentez à l’aise !

 

 

Vous voulez en savoir plus sur notre CAP AEPE à distance ? Notre documentation est totalement gratuite !

DOCUMENTATION GRATUITE

 

Deux fiches techniques pour présenter sa pratique professionnelle avec les jeunes enfants

Que faut-il écrire sur la fiche technique ?

Les fiches techniques font partie du bloc de compétences de l’EP1 à valider pour obtenir le diplôme du CAP Accompagnement Educatif Petite Enfance.

Ces fiches visent à présenter un soin et une activité d’éveil ou d’apprentissage que vous avez réalisés lors de vos stages.

Vous devez préparer deux fiches :

 

  1. une fiche concernant un soin donné à une jeune enfant
  2. une fiche concernant une activité d’éveil mise en place avec un jeune enfant.

 

Tout d’abord, il faut noter :

 

  • La structure dans laquelle vous avez mis en place le soin et l’activité d’éveil, 

 

  • Le rôle des différents acteurs de la structure d’accueil

 

  • Votre propre rôle au sein de la structure.

 

Ensuite, le contexte de l’activité doit être détaillé avec :

 

  1. Le lieu,
  2. les équipements,
  3. les produits utilisés,
  4. le moment de la journée…

 

Vous devrez également justifier vos choix concernant le soin et l’activité choisis. N’oubliez pas également de présenter l’enfant dont vous vous êtes occupé tout en préservant son anonymat. Utiliser un pseudonyme.

Noter aussi sur cette fiche le déroulé de votre pratique par étapes et le bilan que vous en avez tiré.

Le formalisme varie d’une académie à une autre : certaines demandent seulement un recto par fiche, d’autres un recto-verso. Notre professeure vous conseille de vous renseigner directement auprès de votre académie, et surtout de respecter la trame qui vous sera imposée !

 

La fiche technique, un support et non un devoir à rendre !

Dans tous les cas, ayez à l’esprit que vos fiches ne sont que des supports. Elles sont avant tout un soutien pour votre oral. Ainsi, plus celles-ci seront structurées et claires et plus vous avez de chance que votre discours le soi aussi ! Elles doivent donc comporter des indications succinctes, par exemple avec des verbes d’action et des tirets, pour que vous ne soyez pas tenté de lire. Vous devez plutôt garder un contact visuel avec le jury ainsi que le ton d’une conversation. Ne récitez pas non plus, cela doit rester naturel. Reformuler avec les mots-clefs que vous aurez notés sur vos fiches. À partir de votre présentation, le jury doit comprendre comment vous accompagnez l’enfant et animez une activité, mais aussi de quelle façon vous mettez en œuvre votre pratique professionnelle et vos valeurs pédagogiques. Il est également essentiel pour le jury de vérifier que vous respectez les protocoles d’urgence, de sécurité et de santé de l’enfant.

 

La fiche sur le soin : que présenter à part le change pour un bébé ?

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les possibilités ne se limitent pas à la présentation du change ! La fiche technique du soin peut porter sur tout ce qui apporte du bien-être au bébé.

Cela couvre donc l’hygiène et la santé, mais aussi l’accompagnement au repas et à la sieste.

Vous pouvez donc présenter au jury une expérience de :

 

  • lavage de nez, d’oreilles, de bouche, de mains,

 

  • différents types de changes, 

 

  • l’application de crèmes, 

 

  • le protocole mis en place pour la mise à la sieste,

 

  • bon nombre des gestes visant à soigner les « bobos » du quotidien (contusion, piqure d’insecte, morsure…).

 

Si l’enfant est plus grand et a acquis une certaine autonomie, vous pouvez tout aussi bien rédiger une fiche technique sur la mise au pot. Enfin, il peut également être intéressant de présenter un soin administré dans le cadre d’un PAI (projet d’accueil individualisé), comme l’administration d’un médicament avec l’accord de votre référent de stage.

 

La fiche sur l’activité d’éveil ou d’apprentissage

Dès 3 mois, le nourrisson se montre réactif et sensible à toutes les expériences que vous pouvez lui proposer.

Vous pouvez donc présenter toutes sortes d’activités visant à l’éveiller. Il peut s’agir de : 

 

  • une activité de découverte, par exemple pour découvrir des odeurs ou des couleurs, ou encore, 

 

  • si l’enfant a atteint un âge suffisant, d’activités de construction, de manipulation, de peinture, de lecture, etc.

 

  • Pour un tout-petit, pensez à la motricité : il est possible par exemple de créer des espaces dans lesquels le nourrisson peut se retourner, se servir de ses mains et de ses doigts, en utilisant des objets comme des hochets, etc. 

 

  • Avec un enfant un peu plus âgé, une activité comme la pâte à sel, surtout si l’enfant participe à la préparation, permet de lui offrir de nombreuses expériences (manipuler en mélangeant, en touchant, découvrir des ingrédients, voire concevoir des serpents ou des escargots…).

 

Quels que soient les sens mobilisés (toucher, odorat, etc.), nombreuses sont les activités qui éveillent les enfants, et qui peuvent donner lieu à une présentation intéressante.

 

L’important pour le jury du CAP AEPE 

L’essentiel pour le jury va consister à vérifier que l’activité que vous proposez est adaptée à l’enfant et à son développement.

Autrement dit, le jury va évaluer que vous disposez de toutes les compétences pour devenir une professionnelle de la petite enfance

Pour cela, une bonne préparation de l’épreuve est de mise. Pour préparer de la meilleure façon votre examen, il est recommandé au candidat de suivre une formation au CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance afin de mettre toutes les chances de son côté pour obtenir le diplôme

 

Vous voulez en savoir plus sur notre CAP AEPE à distance ? Notre documentation est totalement gratuite !

DOCUMENTATION GRATUITE

 

Vous souhaitez en savoir plus sur les autres épreuves professionnelles du CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance (CAP AEPE), lisez notre article qui fait le point sur les épreuves professionnelles (EP1, EP2, EP3) du CAP AEPE.

Vous souhaitez en savoir plus sur les épreuves professionnelles du CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance (CAP AEPE) :

 

 

Pour en savoir plus sur le CAP AEPE :